Formulaire de recherche

Bundesliga: le Bayern Munich, les outsiders et les autres

Bayern

© Copyright : DR

Posté le 18/08/2017 à 11h43 par Le360 (avec AFP)

Avec cinq titres consécutifs, record d'Allemagne et série en cours, l'ogre de Bavière recueille de nouveau les faveurs de tous les pronostiqueurs pour la Bundesliga qui débute ce vendredi.

L'ennui guette, mais rien n'y fait. Interrogés cette semaine, 14 des 18 entraîneurs de Bundesliga pronostiquent une nouvelle victoire des Munichois en fin de saison. Sur les quatre autres, trois refusent de se prononcer, et un seul, le courageux coach de Leverkusen Heiko Herrlich, mise sur une victoire de Dortmund.
«Je joue le Bayern, mais rien n'est gravé dans le marbre», espère toutefois le coach de Cologne, Peter Stoeger: «Si Usain Bolt peut perdre un 100 mètres, alors peut-être qu'une autre équipe peut être championne d'Allemagne», sourit-il, en référence à la récente défaite de la star jamaïcaine du sprint aux Mondiaux de Londres.
L'effectif bavarois, taillé pour remporter la Ligue des champions, a encore été renforcé par les jeunes internationaux allemands Niklas Süle (défense centrale), Sebastian Rudy (milieu) et français Corentin Tolisso (attaque), ainsi que par le déjà expérimenté Colombien James Rodriguez, transfuge du Real Madrid.

La préparation s'est pourtant mal passée, avec cinq défaites en six matchs, et plusieurs joueurs déjà blessés. Sous la houlette de Carlo Ancelotti, déçu de n'avoir remporté «que» le championnat pour sa première saison, les rouges ouvriront le bal du championnat vendredi soir, avec un match avancé à domicile contre Leverkusen.
L'an dernier, le Bayern avait gagné son match d'ouverture 6-0 contre Brême, et pris d'emblée la tête du classement...

Les prétendants
Le RB Leipzig, seule équipe à avoir tenu tête au Bayern l'an dernier, pourra-t-il tenir le rythme qu'impose la participation à la Ligue des champions? L'effectif a été élargi, mais la philosophie est resté la même: aucune vedette, et uniquement de jeunes joueurs en début de carrière, dont le Français Jean-Kevin Augustin, un attaquant de 20 ans arrivé du Paris SG.

L'homme fort de Leipzig du début de saison pourrait être Timo Werner, meilleur buteur allemand du championnat à 20 ans la saison dernière, qui a pris du galon entretemps en remportant la Coupe des confédérations avec la Mannschaft.

Dortmund reste toutefois le rival le plus solide du Bayern. Apparemment, le buteur maison Pierre-Emerick Aubameyang ne sera pas transféré, malgré les rumeurs qui ont agité le début de mercato. Le cas d'Ousmane Dembélé, l'autre star de l'attaque, n'est toujours pas tranché. Le Français veut partir à Barcelone, Dortmund ne veut pas le lâcher à moins de 150 millions d'euros.
Avec un nouvel entraîneur, le Néerlandais Peter Bosz, le Borussia va rapidement devoir trouver sa stabilité s'il veut être dans la course.
Les autres «grands noms» du foot allemand, les Mönchengladbach, Brême, Cologne, Francfort ou Leverkusen, ne se font aucune illusion, et affichent publiquement des ambitions modestes.

Nouveaux visages
La Bundesliga prend un coup de jeune avec l'arrivée de plusieurs talents européens en début de carrière.
Outre Tolisso (23 ans), le défenseur central espagnol Jorge Meré sera l'une des attractions du début de saison. Déjà présenté à 20 ans comme un successeur de Piqué et Puyol, il vient renforcer le FC Cologne, qui a par ailleurs laissé partir à contre-coeur son buteur français Anthony Modeste, parti faire fortune en Chine.
Leipzig a pour sa part recruté le milieu offensif portugais Bruma (22 ans) et l'attaquant Français Jean-Kevin Augustin (20 ans), tous deux internationaux en équipes de jeunes.
A suivre également, l'international suisse de 20 ans Denis Zakaria, qui vient renforcer Mönchengladbach et a déjà brillé lors des matches de préparation.

Femme, arbitrage et vidéo
L'événement de la saison sera l'arrivée en Bundesliga de la première femme-arbitre de l'histoire. Bibiana Steinhaus, après dix ans en D2, a gagné le droit de diriger des matches de l'élite. La date de son premier engagement n'est pas encore connue.
Autre première, la Bundesliga va inaugurer dès ce week-end l'ère de l'arbitrage vidéo, pour tous les matches de la saison. Un test grandeur nature a eu lieu lors de la finale de la Supercoupe d'Allemagne le 3 août entre Dortmund et le Bayern (victoire du Bayern 2-2, 5-4 tab), mais a donné lieu à de malencontreux cafouillages en raison de problèmes techniques.

Les dix derniers champions d'Allemagne
2017: Bayern Munich
2016: Bayern Munich
2015: Bayern Munich
2014: Bayern Munich
2013: Bayern Munich
2012: Borussia Dortmund
2011: Borussia Dortmund
2010: Bayern Munich
2009: VfL Wolfsburg
2008: Bayern Munich
2007: VfB Stuttgart

Posté le 18/08/2017 à 11h43 Par Le360 (avec AFP)