Formulaire de recherche

Alexis Sanchez: le deal du siècle entre Manchester United et Arsenal

Sanchez de Wenger à Mourinho

© Copyright : DR

Posté le 18/01/2018 à 20h00 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. La France a connu le transfert record de Neymar, l’Angleterre risque de franchir la barre des 200 millions d’euros en cas de vente d’Alexis Sanchez. Une transaction que le redoutable agent Minho Raiola négociait dans les coulisses. Les détails.

A ManU, quand on aime on ne compte pas. Et c’est le Chilien Alexis Sanchez qui devrait sans surprise rejoindre les Reds pour un salaire devenu la principale préoccupation de la presse britannique, informe le portail Eurosport ce jeudi 18 janvier. Même si les chiffres avancés diffèrent, ce qui est sûr, c’est que Sanchez deviendra le footballeur le mieux payé en Angleterre.

Selon le Times, le Telegraph ou encore le Daily Mirror, le salaire du joueur devra varier entre 450.000 et 560.000 euros par semaine. A quelques milliers d’euros près, Sanchez s’est assuré d’avoir la fiche de paie la mieux garnie au point de dépasser son futur coéquipier, Paul Pogba, qui est à 340.000 euros brut par semaine, bonus non inclus.

Au-delà du salaire, la presse anglaise s’intéresse aux détails de ce transfert, puisque l’ancien Blaugrana, qui s’apprête à signer pour quatre ans et demi, touchera une prime à la signature de 22,5 à 30 millions d’euros, tandis que son agent se serait négocié une petite prime personnelle de 11 millions d’euros. Si on ajoute à ces sommes l’indemnité du transfert du joueur, estimée entre 30 et 35 millions d’euros, cette transaction coûtera à United plus de 203 millions d’euros.

Mais ce beau rêve de Sanchez pouvait tourner au cauchemar. Et pour cause, le transfert du Chilien a été conditionné par celui, dans le sens inverse, de Henrikh Mkhitaryan de Manchester vers Arsenal. Quand on sait que l’agent du milieu des Reds s’appelle Minho Raiola, les Gunners et Sanchez ont eu des frayeurs.

Interrogé par les médias, Arsène Wenger s’est montré d'abord prudent quant au transfert de son attaquant: «Je travaille sur les transferts depuis 30 ans, donc je peux vous dire que c’est probable que ça se fasse, mais d’un autre côté, tout peut s’écrouler d’un coup, c’est comme ça que le marché fonctionne.»
Finalement, tout s'est bien conclu.

Posté le 18/01/2018 à 20h00 Par Fayçal Ismaili