Formulaire de recherche

Angleterre: rien ne va plus à Arsenal

Arsenal 2017

© Copyright : DR

Posté le 18/03/2017 à 18h08 par Le360 (avec AFP)

Le cauchemar continue pour Arsène Wenger: son Arsenal s'est effondré à West Bromwich (3-1) et risque désormais d'être distancé dans la course à la Ligue des champions, samedi lors de la 29e journée de la Premier League.

Plus que jamais sous pression en près de 21 ans de règne, Wenger, en fin de contrat à la fin de la saison, a indiqué avoir pris sa décision sur son avenir au sortir de cette nouvelle Bérézina.

"Je sais ce que je vais faire dans l'avenir et vous le saurez très bientôt", a lancé en conférence de presse le technicien français âgé de 67 ans. "Vous verrez bien. Aujourd'hui, je ne me soucie pas de ça. Nous traversons la pire période en vingt ans. Nous perdons match après match en ce moment et ça, c'est plus important que mon avenir." La déroute a en effet été totale à "WBA". Et même le ciel s'y est mis puisque deux avions ont survolé le stade en tirant des bannières "pro" et "anti" Wenger.

Sur le terrain, les "Gunners" ont tenu le ballon 77% du temps mais n'en ont strictement rien fait. Pire, ils ont encaissé deux buts indignes sur corner.

Résultat, ils ont perdu sans "jamais montrer le désir ni l'engagement requis pour gagner un match de Premier League", selon l'illustre ancien Thierry Henry, commentateur ulcéré sur Sky Sports.

Non content de s'incliner pour la quatrième fois sur les cinq dernières journées, les Londoniens ont perdu Petr Cech et Alexis Sanchez, tous deux sortis sur blessure. Et les fans d'Arsenal ayant fait le déplacement dans les Midlands se sont montré cruels en fin de match en chantant à l'intention du manager: "Tu ne sais pas ce que tu fais!" "Les supporters sont un peu déçus, et je peux les comprendre", a commenté le Français, onze jours seulement après la seconde humiliation (5-1) contre le Bayern Munich en huitième de finale retour de la C1.

"Nous avons un grand combat à mener" pour assurer une qualification en C1, a estimé Wenger. "Cela va devenir très difficile maintenant. De toute façon, nous n'avons pas d'autre choix que de nous battre jusqu'au dernier match de la saison. Et si ce n'est pas assez bon, il faudra assumer les conséquences." Et la prochaine marche s'annonce haute: Arsenal recevra Manchester City après la trêve internationale, le 2 avril.

Mais pire ou presque, au classement, Arsenal (5e avec 50 pts, 27 matches) est rejoint par Everton (6e avec 50 pts, 29 matches), victorieux de Hull (4-0) grâce notamment à un doublé de Romelu Lukaku, le meilleur marqueur du Championnat (21 buts). Les "Gunners" conservent l'avantage grâce à la différence de buts (+22 contre +21).

Les Londoniens restent néanmoins sous la menace de Manchester United (7e avec 49 pts, 26 matches) qui se déplace chez le 19e Middlesbrough dimanche.

Le peloton des prétendants à la C1 restera tout de même assez loin de la quatrième place occupée par Liverpool (55 pts, 28 matches). Mais les "Reds" se déplacent à "City" (3e avec 56 pts, 27 matches) dimanche et pourraient y laisser des points.

Samedi, le leader Chelsea a continué à Stoke (2-1) sa marche impériale avec un troisième succès consécutif. Les "Blues" ont désormais treize longueurs d'avance sur Tottenham, qui reçoit Southampton dimanche.

Leicester a poursuivi sa reprise en main en enchaînant lui aussi une troisième victoire en s'imposant à West Ham (3-2), dans le sillage de sa qualification pour les quarts de finale de la C1.

Posté le 18/03/2017 à 18h08 Par Le360 (avec AFP)