Filinfo

Foot

Football. Quand Trump trempe dans la coupe anglaise

© Copyright : DR
Kiosque360. En 1991, Donald Trump a été acteur dans la Coupe de la Ligue anglaise. Voici l’histoire du candidat républicain, qui brigue ce 8 novembre la Maison blanche, avec le football anglais.
A
A

Aux Etats-Unis, ce mardi 8 novembre est jour de vote. Les Américains sont appelés à se rendre aux urnes pour élire le 45e président de l’histoire du pays. Ça se joue entre Donald Trump, le candidat républicain sulfureux, et Hillary Clinton du côté des démocrates.

Une occasion pour un site d’information comme SoFoot de trouver le moyen de combiner foot et politique dans le même article. Le portail français raconte l’histoire «inattendue» du jour où le candidat républicain a été choisi pour tirer au sort les affiches des quarts de finale de la Coupe de la Ligue anglaise en 1991. «En cette date, l'Américain doit faire face à des responsabilités presque aussi importantes que diriger le pays le plus puissant du monde», ironise le journaliste. L’article narre dans quelles conditions la vidéo, qui vient de surgir sur internet, a été faite.

L’histoire, de 3 minutes télévisées, commence quand le tirage au sort de la Coupe du monde 1994 coïncide avec celle la Coupe de la Ligue anglaise. Toutes les instances footballistiques anglaises sont de l’autre côté de l’Atlantique et trouvent le moyen pour délocaliser le tirage au sort qui s’est déroulé dans le cadre de l'émission Saint and Greavsie sur ITV. Un programme qui a été tourné au sein de la Trump Tower en plein milieu de New-York.

C’est le producteur, Bob Patience, qui a donc eu l’idée d’impliquer le futur candidat. Le problème, c’est que Donald Trump n’avait aucune idée de ce que c’était la Rumbelow’s Cup, nom donné à la Coupe de la Ligue anglaise à l’époque. Il avait donc comme mission de désigner les équipes qui se déplacent. C’est ainsi donc, que la main innocente de Trump nous a offert le choc entre les deux premiers du championnat, Manchester United qui est envoyé sur la pelouse de Leeds United. Pour la petite histoire, ce sont les Red Devils du jeune Ryan Giggs qui repartiront, plus tard, avec le trophée.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Premier League
Foot Premier League

Premier League: Amazon s'empare de 60 matchs

Foot Mercato
Foot Mercato

Insolite: Yaya Touré bientôt rémunéré à une livre la semaine

Foot Mercato
Foot Mercato

Khalid Boutaïb pisté par les Anglais


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia