Filinfo

Foot

Premier League: les enjeux de la première journée

© Copyright : DR
Ça repart fort pour le "Big Six". Les grands clubs d'Angleterre entament leur nouvelle saison de Premier League sur les chapeaux de roue, à commencer par Arsenal qui reçoit Leicester, le champion 2016, dès vendredi.
A
A

Arsenal: surtout, partir du bon pied
Arsène Wenger, après une saison ratée, n'a plus le droit à l'erreur. Les fans ont grondé après l'élimination piteuse contre le Bayern Munich en Ligue des Champions et la non qualification pour la C1 cette année.
Et si le technicien français a été prolongé pour deux ans par les dirigeants des "Gunners", l'Emirates Stadium ne lui pardonnera aucun faux-pas.
Contre Leicester, sorti renforcé de la période des transferts avec notamment les signatures de Maguire (Hull) et Iheanacho (Manchester City), les Londoniens n'auront pas beaucoup de marge de manoeuvre d'autant plus qu'ils devront se passer d'Alexis Sanchez, blessé, et qu'Özil est incertain. A Lacazette de briller !

Liverpool, Chelsea et "City": rester calmes
Les trois gros en lice samedi auront tous des adversaires difficiles mais à leur portée.
Liverpool se rendra à Watford (12h30) alors que les rumeurs d'un départ vers Barcelone de son maître à jouer Philippe Coutinho bruissent.
Les "Reds" de Jürgen Klopp pourront au moins s'appuyer sur une bonne préparation: ils sortent d'une victoire 3-1 contre le Bayern.
Chelsea (15h00 GMT) reçoit un Burnley, 17e la saison passée et amoindri après plusieurs départs cet été. Si les "Blues" d'Antonio Conte, défaits par Arsenal dimanche aux tirs au but dans le Community Shield, ne s'imposent pas avec les Morata, Kanté et consorts, les champions d'Angleterre pourraient rentrer assez vite dans une période trouble.
Alors qu'ils doivent se passer d'Hazard pendant plusieurs semaines, les "Blues" n'ont que très peu recruté, au grand dam de Conte, alors qu'ils font cette saison leur retour en C1.
Pour "City" et Pep Guardiola, impossible de ne pas repartir de Brighton (17h30 GMT) sans une victoire, alors que beaucoup les prédisent champions d'Angleterre.
Au vu des sommes dépensées, et face au promu Brighton, les "Citizens" sont largement favoris. Avec plus de 230 millions d'euros en transferts et les arrivées de Walker (Tottenham), Mendy (Monaco), les deux défenseurs les plus chers du monde, Silva (Monaco), Danilo (Real Madrid), et Ederson (Benfica), "City" a endossé une parure de futur roi.

Plus dur pour Tottenham et Manchester United
Pour l'instant, c'est zéro. A l'heure d'affronter Newcastle dimanche (13h30), Tottenham n'a encore pas reçu de renfort cet été. Pire, les "Spurs" ont même perdu le latéral Walker, parti pour "City".
Mauricio Pochettino et ses hommes, deuxièmes la saison passée ainsi que meilleure défense et meilleure attaque, comptent sur la stabilité pour franchir un cap. Ils auront besoin de tout leur savoir-faire pour bousculer les "Magpies" de Rafael Benitez, promus après avoir survolé l'exigeant Championship.
Enfin, Manchester United recevra West Ham en clôture de la journée dimanche (15h00 GMT). José Mourinho et son armada, défaits en Supercoupe d'Europe mercredi soir par le Real Madrid (2-1), devraient pouvoir passer le cap des "Hammers" sans problème. Attention toutefois au retour de Chicharito à Old Trafford.

Le programme complet de la 1ère journée:
Vendredi 11 août

(19h45) Arsenal - Leicester

Samedi 12 août
(12h30) Watford - Liverpool
(15h00) Chelsea - Burnley
Crystal Palace - Huddersfield
Everton - Stoke
Southampton - Swansea
West Bromwich - Bournemouth
(17h30) Brighton - Manchester City

Dimanche 13 août
(13h30) Newcastle - Tottenham
(16h00) Manchester United - West Ham

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Premier League
Foot Premier League

Premier League: Amazon s'empare de 60 matchs

Foot Mercato
Foot Mercato

Mercato: Fekir presque à Liverpool…Lyon dément

Foot Mercato
Foot Mercato

Insolite: Yaya Touré bientôt rémunéré à une livre la semaine


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double