Formulaire de recherche

Dopage: Edwin Moses veut priver l'athlétisme russe des JO-2016

Edwin Moses

Edwin Moses, ex-hurdleur américain et actuel président de l'Académie Laureus du Sport mondial, le 9 juin 2014 à Shanghai.

Edwin Moses, ex-hurdleur américain et actuel président de l'Académie Laureus du Sport mondial, le 9 juin 2014 à Shanghai.
© Copyright : DR

Posté le 18/11/2015 à 18h10 par Le360 (avec AFP) (Mise à jour le 18/11/2015 à 18h11)

La légende américaine Edwin Moses espère que l'athlétisme russe, accusé de dopage organisé, soit privé des JO-2016 de Rio, a-t-il déclaré mercredi lors du conseil de fondation de l'Agence mondiale antidopage (AMA) dont il est membre.

"La seule sanction possible est de dire de façon forte et sans équivoque à l'athlétisme russe qu'il ne peut pas aller à Rio", a-t-il déclaré. "Les athlètes sont très attentifs, ils espèrent qu'on prendra la bonne décision dans cette affaire", a poursuivi le double champion olympique du 400 m haies.

L'AMA doit se prononcer sur les recommandations du rapport indépendant sur le dopage dans l'athlétisme russe rédigé par son ancien président, Dick Pound. Le rapport contient un certain nombre de recommandations, la plus emblématique consistant à suspendre l'Agence russe antidopage (Rusada), accusée d'avoir aidé à dissimuler des cas positifs impliquant des athlètes nationaux. La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a suspendu vendredi la Russie à titre provisoire.

Posté le 18/11/2015 à 18h10 Par Le360 (avec AFP)