Filinfo

Athlétisme

El Guerrouj explique pourquoi personne n'arrive à battre ses records

© Copyright : DR
22 ans plus tard, ses records sont toujours intacts. Hicham El Guerrouj explique la longévité de sa prouesse en plein mondiaux qataris.
A
A

Demain se joue la finale du 1500m aux Mondiaux d’athlétisme de Doha (Qatar) et 22 ans plus tard…Hicham El Guerrouj détient toujours le record du monde de la distance (3:26.00 à Rome en 1998).

Interrogé par l'Agence France Presse sur la longévité de son record, l’athlète met en avant la difficulté de la tâche et se montre un brin mélancolique: "lorsque j'ai battu mes records du monde (il détient également celui du mile et du 2 000 m, ndlr) je ne pensais pas qu'ils tiendraient aussi longtemps. Pour moi, les records sont faits pour être battus. Donc je suis heureux et fier qu'ils tiennent, mais malheureux en même temps qu'aucun athlète n'ait pu les approcher en 22 ans. C'est vrai qu'ils sont durs à battre, j'avais grandement souffert pour les réaliser. Le mile surtout, c'est le plus difficile à battre".

El Guerrouj a ensuite rencontré sa journée du 14 juillet 1998. Alors qu’il faisait son footing le matin, Haile Gebrselassie, double champion olympique, vient le voir et lui dit: "Hicham, aujourd'hui, tu vas battre le record du monde". Et il en fut ainsi. "Mentalement et physiquement j'étais très fort. J'aurais dû courir moins de 3 min 25 sec, j'en avais la capacité. Mon objectif, c'était moins de 3 min 24", ajoute la légende de l’Athlétisme.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Dopage
Athlétisme Dopage

Ifrane et le dopage, la réponse d’El Guerrouj

Athlétisme Flashback
Athlétisme Flashback

Vidéo. Il y a 15 ans jour pour jour, El Guerrouj champion olympique

Athlétisme FRMA
Athlétisme FRMA

Vidéo. Chaleur, vacarme, altercations...l'AG scandaleuse de la FRMA


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami

Au Wydad, la crise connaît pas

Amine Harit n’oublie pas

Le TAS défie le DHJ à Tanger

Raja-EST le 30 novembre à Donor

Benzema-Rodrygo, un duo magique

Le WAC s'acharne sur Malango