Filinfo

Athlétisme

FRMA: le cross-country marocain fait pâle figure au Championnat du monde

© Copyright : DR
Kiosque360. Jadis, discipline phare de l’athlétisme marocain, les performances en cross-country sont en net recul. Pour ne rien arranger, c’est une équipe très diminuée qui participera au Championnat du monde, dimanche prochain.
A
A

Pour sa troisième participation consécutive au Championnat du monde de cross-country qui aura lieu le 26 mars à Kampala, en Ouganda, l’athlétisme national sera représenté uniquement par la catégorie junior et une équipe mixte pour la catégorie «Cross court», indique le quotidien Al Massae, dans son édition du 22 mars. Un choix contesté, mais défendu par le directeur technique national (DTN) et entraineur de l’équipe nationale de demi-fond, Ayoub El Mendili, qui a choisi de participer à trois compétitions sur les six programmées lors de cette manifestation.

Selon Al Massae, cette orientation de la DTN reflète la crise profonde que traverse l’athlétisme national et qui se caractérise par l’effondrement des performances des Marocains sur les distances de fond et l’épreuve du marathon. «Une crise qui arrive à son paroxysme après une décennie de règne d’Abdeslam Ahizoune à la tête de la Fédération royale marocaine d’athlétisme», selon Al Massae qui détaille son bilan. Depuis l’arrivée de l’actuel président en 2006, le Maroc a vendangé en cross-country une seule médaille d’argent et deux de bronze, contre trois médailles d’or, 12 d’argent et 17 de bronze, dix ans auparavant.

Pour expliquer la déconfiture actuelle de l’athlétisme national, Al Massae indique que le technicien Ayoub El Mendili a exclu pas moins de 15 athlètes, sans justifier sa décision. Mohamed Abid, 21 ans, médaillé de bronze lors l’édition 2013 du Championnat du monde de cross-country qui a eu lieu en Pologne, ainsi que le bronze du 1500 m, figure sur la liste des exclus, à côté des athlètes Zouhair Talbi, Omar Ait Chitachin ou encore Hassan El Ghaouti. À l’instar d’autres athlètes comme Malika El Akkaoui, Mohamed Abid a été également exclu de l’équipe nationale et de l’institut national de l’athlétisme. Un dossier qui attend d’ailleurs l’arbitrage du président de la FRMA, Abdeslam Ahizoune.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Meeting de Rabat
Athlétisme Meeting de Rabat

Caster Semenya accuse Abdeslam Ahizoune

Athlétisme Marathon de Rabat
Athlétisme Marathon de Rabat

La FRMA bernée par une entreprise néerlandaise

Athlétisme FRMA
Athlétisme FRMA

Dopage: Voici pourquoi Abdeslam Ahizoune a tort de jouer les vierges effarouchées


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019