Formulaire de recherche

JO 2024: Nawal El Moutawakil en mission de supervision à Los Angeles avec le CIO

Nawal El Moutawakkil

© Copyright : DR

Posté le 11/05/2017 à 20h00 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 12/05/2017 à 01h01)

Kiosque360. A quatre mois de la désignation de la ville-hôte des Jeux olympiques de 2024, Los Angeles reçoit cette semaine la visite de la commission d’évaluation du CIO. Parmi ses membres, la championne olympique marocaine du 400m, Nawal El Moutawakil

Nawal El Moutawakil revient à Los Angeles, 33 ans après son sacre du 8 août 1984, quand elle est devenue la première femme arabe, musulmane et africaine à décrocher une médaille d’or olympique. Le quotidien français l’Equipe indique que Nawal El Moutawakil et 11 autres membres du Comité international olympique (CIO), ont entamé une visite de trois jours dans la métropole californienne, Los Angeles, qui est en concurrence avec Paris pour l’organisation des Jeux en 2024.

La visite de la délégation des membres du CIO et d’experts olympiques fera le tour des sites de compétition. En vertu des règles de l’organisation olympique, ces émissaires sont censés être à la fois les yeux et les oreilles des autres membres du CIO dans les villes candidates. Ils observent, écoutent et évaluent sur le terrain la réalité des éléments présentés dans le dossier de candidature, avant de produire un rapport envoyé à leurs pairs et qui sera rendu public le 5 juillet prochain.

Pour épater le CIO, l’équipe de candidature de la ville de Los Angeles a produit un spectacle son et lumière, en associant les studios les plus connus d’Hollywood : Disney, NBCUniversal et Warner Bros. D’autres lieux cultes de la ville, dont le Walt Disney Concert Hall, la fontaine de Grand Park, la grande route de Santa Monica ou l’aquarium du Pacifique à Long Beach, ont été mis en avant pour séduire la délégation des membres du CIO.

«Sans nouveaux sites permanents de compétition à construire et avec le soutien de 88 % de l’opinion publique, le projet de LA 2024 reposant sur la haute technologie, des risques faibles et le développement durable, tout en mettant l’accent sur les sportifs, va bénéficier aux mouvements olympique et paralympique en 2024 et au-delà», a indiqué Casey Wasserman, le président de LA 2024. Après Los Angeles, Nawal El Moutawakil rejoindra Paris, où l’attend du 14 au 16 mai un programme quasiment identique.

Posté le 11/05/2017 à 20h00 Par Fayçal Ismaili