Filinfo

Athlétisme

Le zéro pointé de l'athlétisme marocain

© Copyright : DR
Une fois de plus l'athlétisme marocain a déçu lors un grand événement. Aucun des athlètes nationaux présents aux Jeux africains n'a remporté la moindre médaille d'or. Le nouveau mandat d'Abdeslam Ahizoune, président de la FRMA, commence mal.
A
A

6 médailles d'argent, 5 médailles de bronze, voici le faible bilan de l'athlétisme marocain aux Jeux africains qui viennent de s'achever dans le Royaume. Au terme de cinq jours de compétitions, les athlètes nationaux n'ont réussi à décrocher aucune médaille d'or et terminent à la 14e place au clasement général.

Si Soufiane El Bakkali, vainqueur du 3000m steeple de la Ligue de Diamant à Paris représentait une vraie chance de succès, le natif de Fès, blessé au pied n'a pu faire mieux qu'une médaille de bronze à Rabat.

Les meilleurs résultats parmi les 49 représentants nationaux ont été obtenus par Marouane Kacimi (saut en longueur), Reda Elaaraby (semi marathon), Lamia Lhabz (400 m haies), Rababe Arafi (800m), Rhizlane Siba (saut en hauteur) et Jamaa Chnaik (triple saut).

Un mois après la réelection houleuse d'Abdeslam Ahizoune à la tête de la FRMA, l'athlétisme marocain ne va toujours pas mieux. Ces Jeux africains ont confirmé le marasme dans lequel se trouve cette discipline qui jadis a fait les beaux jours du sport national.

Les Championnat du monde auront lieu à Doha du 27 septembre au 6 octobre prochains, et l'heure n'est vraiment pas à l'optimisme.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous