Filinfo

Athlétisme

Mondiaux d'athlétisme: avant de courir aujourd'hui, Ibrahim Akchab largue le Maroc pour le Bahreïn

© Copyright : DR
Alors que les athlètes marocains peinent à s'imposer au Mondiaux d'athlétisme (une médaille d'argent pour Soufiane El Bakkali), un des leurs a décidé de changer de nationalité sportive, une journée avant son entrée en lice. Ibrahim Akchab représente désormais le Bahreïn.
A
A

Ibrahim Akchab a asséné un nouveau coup dur à l’athlétisme marocain. Le coureur n’a pas fait le voyage à Londres  prétextant une blessure.

Mais ce n’est qu’une excuse. Le jeune athlète a décidé de changer de nationalité sportive et troqué le Maroc pour le Bahreïn. Convaincu par un agent, le joueur a décidé de renoncer au Maroc.

L’état désastreux dans lequel se trouve la fédération d’athlétisme incite de nombreux espoirs à changer de cap. Akchab aurait reçu une multitude d’appel de responsables qui ont tenté de le convaincre de rester au Maroc, en vain.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Ben zahra
Athlétisme Ben zahra

Ben Zahra, un autre athlète marocain dans le viseur du Bahreïn

Athlétisme Essadik Mikho
Athlétisme Essadik Mikho

Athlétisme: Essadik Mikho justifie son port du maillot bahreïni

Athlétisme Ibrahim Akchab
Athlétisme Ibrahim Akchab

Mondiaux d’athlétisme: Ibrahim Akchab tourne le dos au Maroc, Ahizoune dans de beaux draps


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le public jdidi ne met pas la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager

Messi jouera bien contre le Maroc

Rachid Talbi s’en prend aux fédérations

Alléchant FUS-WAC et explosif MAT-IRT

Nawal et Hajij en course pour le CIO

Le Mondial 2030 s’éloigne du Maroc