Formulaire de recherche

Mondiaux d’athlétisme: Ibrahim Akchab tourne le dos au Maroc, Ahizoune dans de beaux draps

Akchab

© Copyright : DR

Posté le 10/08/2017 à 21h00 par Adil Azeroual

Kiosque360. Abdelam Ahizoune est dans de beaux draps. Ibrahim Akchab, athlète sélectionné pour disputer les Mondiaux d’athlétisme, a décidé de tourner le dos au Maroc et représenter le Barheïn.

Après le “brain-drain”, mot anglais désignant les flux migratoires de scientifiques, de chercheurs ou plus généralement de personnes à haut niveau de qualification qui s'installent à l'étranger pour trouver de meilleures conditions de vie, d'études, de travail ou de rémunérations, c’est un nouveau genre de fuite qui se généralise: l’exode des muscles!

De plus en plus d’athlètes tournent le dos à leurs pays d’origine ou d’adoption et choisissent de représenter les pays du Golfe.

Dernier exemple en date:  Ibrahim Akchab. A en croire Al Akbar dans son édition de ce vendredi 11 août, l’athlète marocain, sélectionné pour représenter le royaume aux Championnats du Monde d’athlétisme, disputés à Londres du 4 au 13 août, a décidé de porter les couleurs du Bahreïn.

Jusqu’ici, tout semble normal. Akchab n’est ni le premier et ne sera certainement pas le dernier sportif à opter pour les sirènes qataries ou Bahreïnies.

Sauf que le cas Akchab a pointé une nouvelle fois du doigt l’incompétence de la FRMA. Toujours selon le quotidien arabophone, le vainqueur du 1500m au dernier meeting Mohammed VI, n’a pas accompagné la délégation marocaine vers la capitale britannique pour cause de blessure. Cette information a été confirmée par la fédération. Cette fédération, qui selon Al Akhbar, savait que l’athlète avait pris la décision de représenter le Bahreïn.

Akchab aurait reçu une multitude d’appel de responsables qui ont tenté de le convaincre de rester au Maroc, en vain.

Pourquoi la FRMA n’arrive-t-elle plus à garder nos athlètes? Pourquoi l’athlétisme vert et rouge ne court plus comme avant? Qui fait quoi à la Fédération? Autant de questions auxquelles devra répondre monsieur le président!

Posté le 10/08/2017 à 21h00 Par Adil Azeroual