Filinfo

Athlétisme

Mondiaux d’athlétisme : Usain Bolt, crépuscule d’un saint

© Copyright : DR
Kiosque360. Ultime course de sa fabuleuse carrière, Usain Bolt s’est blessé lors de la finale du 4 x 100 m. En voulant pousser son corps jusqu’à ses dernières limites, Bolt a fini au sol et sa légende avec lui.
A
A

C’était sans doute l’année de trop pour la machine Bolt qui toussait déjà depuis un moment. Lors de la finale du 4 x 100 m, quand il reçoit le témoin de Yohan Blake, la course était vraisemblablement déjà perdue pour les Jamaïquains. Bolt allait se lancer à la poursuite des Américains et les Britanniques qui semblaient loin devant, mais il sera terrassé par une blessure à la cuisse gauche, indique le quotidien belge lesoir.be du 13 aout.

On le savait usé, pourtant l’homme le plus rapide du monde a cédé aux sirènes des agents publicitaires sans penser que comme Molière, il allait «mourir» sur scène.

Ses coéquipiers, choqués par l’issue de la course, accusent l’organisation de faire attendre les athlètes pendant 40 minutes dans une chambre d’appel glaciale. Mais, selon lesoir.be, la véritable raison de la chute de Bolt consisterait dans une mauvaise préparation de ces mondiaux de Londres.

Il était arrivé à Londres avec une préparation rabotée et psychologiquement perturbée par le décès accidentel de l’un de ses meilleurs amis, le sauteur en hauteur britannique d’origine jamaïquaine Germaine Mason, dont il avait été jusqu’à aider à creuser la tombe et porter le cercueil le jour de ses funérailles.

Dès le 100 m, tout le monde s’est aperçu qu’il n’était pas dans son état de forme habituel puisqu’il va se contenter d’une médaille de bronze. La course du 4 x 100 m va démontrer que Bolt n’a sans doute pas fait le choix le plus judicieux en décidant de prendre part à ces Mondiaux.

Tout cela ne changera évidemment rien à l’estime que le monde de l’athlétisme et du sport en général lui porte. Personne ne remettra en cause son statut de plus grand sprinter de l’histoire. Avec ses 8 médailles d’or olympiques, ses 11 titres mondiaux et ses deux records du monde individuels stratosphériques (9,58 sur 100 m et 19,19 sur 200 m), il n’est pas près d’être égalé. Ciao l’artiste.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Marathon de Kigali
Athlétisme Marathon de Kigali

El Moutawakel et Bolt courent pour la paix au Rwanda

Athlétisme Usain Bolt
Athlétisme Usain Bolt

Vidéo. RÉTRO 2017: Usain Bolt, la retraite d'une légende

Athlétisme Usain Bolt
Athlétisme Usain Bolt

Vidéo. Anniversaire de Bolt: découvrez les faits marquants de sa carrière


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le moral des Lions de l'Atlas inquiète

Ahmed Ahmed rassure sur la CAF

Des athlètes et des records à Rabat

Le Bayern a une solution prête pour Bale

Les Lions iront de Marrakech au Caire

Silence radio sur le site de la FRMF

La VAR sabotée, le WAC exige le trophée

Pogba a le spleen en Premier League

Coulisses de l’affaire Hamdallah

La Zambie, dernier test avant la CAN