Filinfo

Auto moto

GP d'Espagne: Lewis Hamilton et Mercedes raflent la mise

© Copyright : DR
Le quadruple champion du monde, Lewis Hamilton, s’est imposé dimanche lors du Grand Prix d’Espagne, à Barcelone. Une deuxième d'affilée pour la vedette de Mercedes.
A
A
Deux semaines après avoir renoué avec le succès, Lewis Hamilton a remis ça: le Britannique de Mercedes, vainqueur pour la deuxième fois de la saison au Grand Prix d'Espagne dimanche, espère avoir enfin pris un "tournant".

Après trois premières courses frustrantes et son succès surprise en Azerbaïdjan, qui lui avait permis de prendre la tête du Championnat du monde à Sebastian Vettel pour quatre points, Hamilton voit son avance portée à 17 unités. "Aujourd'hui, j'ai senti la synergie (avec la voiture, ndlr) qui manquait depuis le début de l'année, a-t-il réagi. A l'avenir, c'est nous qui allons mettre la pression" aux rivales Ferrari et Red Bull. 

"J'espère que cette victoire fait partie d'un tournant dans la saison, souhaite le champion en titre, qui a retrouvé la pole après trois qualifications décevantes. Course après course, je crois que nous comprenons de mieux en mieux comment faire fonctionner les pneumatiques et la voiture, mais tout peut changer en un Grand Prix..."

Son rival allemand peut en témoigner. Il n'a pu faire mieux que quatrième, la faute à un mauvais choix stratégique de Ferrari. Son second arrêt aux stands au 42e tour, sous régime de voiture de sécurité virtuelle, lui a coûté le podium.

"Rester en piste n'était pas une option. Nous ne pouvions pas finir sur les mêmes pneus", a expliqué Vettel, qui ne cache pas sa hâte de retrouver des pneumatiques normaux, plutôt que la version légèrement modifiée mise à disposition des écuries par Pirelli ce week-end, pour leur permettre de mieux en contrôler la température.

Le second pilote Mercedes, le Finlandais Valtteri Bottas, et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) accompagnent sur le podium un Hamilton en quête, comme Vettel, d'un cinquième titre mondial, pour égaler l'Argentin Juan Manuel Fangio.

Classement final :

1. Lewis Hamilton (Mercedes) en 1h35:29.972 - 25 pts
2. Valtteri Bottas (Mercedes) à 20.593 - 18 pts
3. Max Verstappen (Red Bull) à 26.873 - 15 pts
4. Sebastian Vettel (Ferrari) à 27.584 - 12 pts
5. Daniel Ricciardo (Red Bull) à 50.058 - 10 pts
6. Kevin Magnussen (Haas) à 1 tour - 8 pts
7. Carlos Sainz (Renault) à 1 tour - 6 pts
8. Fernando Alonso (McLaren) à 1 tour - 4 pts
9. Sergio Perez (Force India) à 1 tour - 2 pts
10. Charles Leclerc (Sauber Alfa Romeo) à 1 tour - 1 pt
11. Lance Stroll (Williams) à 2 tours
12. Brandon Hartley (Toro Rosso) à 2 tours
13. Marcus Ericsson (Sauber) à 2 tours
14. Sergey Sirotkin (Williams) à 3 tours

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Auto moto Formule 1
Auto moto Formule 1

Vidéo. Le malheur des uns fait le bonheur d'Hamilton

Auto moto Grand Prix d'Australie
Auto moto Grand Prix d'Australie

F1: Sebastian Vettel remporte le GP d'Australie

Auto moto Formule 1
Auto moto Formule 1

Formule 1: qui pour succéder à Lewis Hamilton?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double