Filinfo

Auto moto

Le point sur le Rallye du Maroc après 4 étapes

© Copyright : DR
Le Rallye du Maroc a débuté samedi dernier avec la participation des plus grands noms dont Nasser al-Attiyah et Fernando Alonso. Une répétition générale avant le Dakar qui ne se passe pas comme prévu pour le Qatari et l’Espagnol.
A
A

L'édition 2019 du Rallye du Maroc, premier rallye raid regroupant toutes les catégories (auto, camion, moto, quad, SSV) sur des parcours différents, lancé samedi dernier, connaît la participation des meilleurs pilotes de la discipline, tels les Espagnol Carlos Sainz et Fernando Alonso, le Polonais Jakub Przygoński, ainsi que le quadruple tenant du titre, le Qatari Nasser al-Attiyah. L’objectif pour ces derniers est de poursuivre leur préparation pour le Dakar, premier à se disputer en Arabie saoudite (5-17 janvier 2020). Voici ce qu’il faut retenir après 4 jours de compétition.

Nasser al-Attiyah vers une 5e consécration, mais…
Le pilote qatari, leader confortable au classement général avec 18 minutes d'avance sur Przygonski et 25 sur Desprès, se dirige vers une cinquième victoire au Maroc. Cependant, la quatrième étape disputée ce mardi n’a pas été de tout repos pour al-Attiyah. Le pilote de Toyota Hilux a dû s’arrêter au kilomètre 205 suite à un problème mécanique. Après plus d'une demi-heure d'immobilisation, il a décidé de rentrer au bivouac par la route. Stéphane Peterhansel (buggy Mini) a également été stoppé dans son élan au kilomètre 293, à 18 kilomètres de l’arrivée. Parti en tonneaux, il est parvenu à repartir et a rallié l'arrivée avec 1h27 de retard, ce qui le relègue à la 5e place au classement général.

L’abandon d’Alonso
Fernando Alonso a connu le même sort lors de l’étape disputée hier. Une troisième étape marquée par plusieurs accidents. Si les autres équipages ont pû atteindre l’arrivée, l’Espagnol a été contraint à l’abandon après avoir endommagé sa Toyota dans un trou. “C’était au kilomètre 75 de la spéciale, racontait-il. Le road-book disait de sortir de l'oued or il y avait une tranchée creusée par un engin de travaux qui n'était pas indiquée. On a sauté et on a senti un comportement bizarre de la voiture. On s'est arrêtés. Bernard (Ten Brinke, son coéquipier) était aussi arrêté sur le côté, avec la roue ouverte. On a essayé de réparer mais c'était impossible. On a donc attendu l'assistance qui est venue nous récupérer”, a déclaré le double champion du monde de F1. Aujourd’hui, Alonso a terminé à 27 minutes de l’autre Espagnol, Carlos Sainz, vainqueur de l’épreuve.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Auto moto Rallye-raid
Auto moto Rallye-raid

Giniel de Villiers remporte le Rallye du Maroc

Auto moto Rallye
Auto moto Rallye

Vidéo. Fernando Alonso au Rallye du Maroc pour préparer le Dakar

Auto moto WRC
Auto moto WRC

Fernando Alonso participera au Rallye du Maroc 2019


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le handballeurs marocains se préparent pour la CAN 2020

Les joueurs locaux répondent à Vahid

Le Raja joue 4 matchs en 10 jours

Ronald Koeman de retour au Barça?

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST