Filinfo

Auto moto

Marc Marquez, dans la cinquième dimension

© Copyright : DR
En remportant le Grand Prix du Japon à Motegi, l’espagnol Marc Marquez devient champion du monde pour la cinquième fois dans la catégorie reine du MotoGP.
A
A

Et de cinq pour le pilote moto Marc Marquez. Après 2013,2014, 2016, 1017 et 2018, l’espagnol de 25 ans vient de rejoindre le club des pilotes sacrés cinq fois dans la catégorie reine de Moto Grand Prix. Il s’agit de Giacomo Agostini, de Valentino Rossi et de Michael Doohan. Avec cette victoire, l’extraterrestre totalise 296 points et ne pourra plus être rejoint au classement général.

Son rival italien Andrea Dovizioso (2e au général avec 194 p), a chuté dans l’avant dernier tourà Motegi. Ce qui a permis à l’espagnol de gagner la course et le titre mondial à trois manches de la fin de la saison.

La fête du pilote espagnol et des siens a été quelque peu gâchée par une blessure du quintuple champion du monde de MotoGP. Marc Marquez s’est démis l’épaule au moment où il recevait les félicitations du pilote Britannique Scott Redding.

 

 

 

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Auto moto MotoGP
Auto moto MotoGP

MotoGP: Dani Pedrosa (Honda) remporte le Grand Prix de Saint-Marin

Auto moto MotoGP
Auto moto MotoGP

Vidéo. Grand prix MotoGP: un impressionnant crash entre Loris Baz et Pol


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous