Filinfo

Auto moto

Rallye Aïcha des Gazelles: sacrées nanas

© Copyright : DR
La 28e édition rallyes des Gazelles sera lancée le 16 mars prochain à Nice. Le désert marocain verra déferler 300 aventurières de 16 nationalités différentes pendant 15 jours.
A
A

Perdue en plein cœur du désert marocain, se trouve une tribu composée de 300 femmes. Nomade, elle est toujours en mouvement, quelque part dans le Sahara sans GPS, ni applications smartphone, mais uniquement avec des cartes, une boussole et une règle. Éphémère, elle ne se réunit que lors des deux dernières semaines du mois de mars. Elle, c’est le peuple du Rallye Aïcha des Gazelles.

Du 16 au 31 mars 2018, des femmes de 20 à plus de 60 ans et de 16 nationalités différentes, se donnent rendez-vous pour la 28e édition du plus féminin des rallyes.

Aux volants de leurs 4x4, crossover, camion, quad, moto ou véhicules électriques, les participantes devront parcourir plus de 1.300 km en 6 étapes dans le désert dont 2 marathons, c’est-à-dire deux jours d’affilée sans retour au bivouac et nuit en autonomie dans le désert. Les épreuves au Maroc sont prévues entre le 21 et le 29 mars, alors que l'arrivée officielle du Rallye Aïcha des Gazelles est programmée pour le 31 mars à Essaouira.
Les 165 équipages prendront le départ samedi à Nice.

Quoi de neuf docteur?

Pour cette 28e édition, une catégorie à part entière de véhicules électriques fait son entrée dans le rallye. En plus de maîtriser l'orientation, cette catégorie demandera des aptitudes à l'éco-conduite puisque les concernées devront gérer l'autonomie sur chaque étape d'un parcours spécifique hors dunes. “Cette nouvelle catégorie «E-Gazelles» s'inscrit logiquement dans la démarche environnementale du rallye: le seul au monde à être certifié ISO 14001”, explique le communiqué des organisateurs.

Parmi les 6 véhicules 100% électriques engagés dans la course, un sera piloté par Jazmin Grace Grimaldi, fille du prince Albert II de Monaco et sa coéquipière Kiera Chaplin, petite fille de Charlie Chaplin. Rien que ça!

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Auto moto Michael Benyahia
Auto moto Michael Benyahia

Vidéo. Michael Benyahia: «Il est encore tôt pour parler de la formule 1»

Auto moto Michael Benyahia
Auto moto Michael Benyahia

Sports automobiles: Michael Benyahia, un Marocain de 16 ans tout près de la Formule 1

Auto moto Maroc
Auto moto Maroc

Rallye Maroc classique: La route du coeur


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double