Filinfo

Autres

Accusé d'escroquerie, Messi peut souffler

© Copyright : DR
Accusé d'escroquerie et de fraude fiscale par un ancien employé de sa fondation, Lionel Messi a vu la justice espagnole classer l'affaire sans suite.
A
A

La justice espagnole a classé sans suite une plainte déposée en juin contre la star argentine du football Lionel Messi et sa fondation par un ancien employé les accusant de fraude fiscale, escroquerie et blanchiment, a annoncé lundi le tribunal de l'Audience nationale.

La juge chargée du dossier au sein de ce haut tribunal madrilène explique dans sa décision "que la plainte se base sur un récit des faits issu d'informations de presse et n'apporte pas un seul élément vraisemblable issu de la connaissance personnelle et directe" du plaignant, souligne l'institution dans son communiqué.

Elle a donc décidé de la classer sans suite, poursuit le communiqué.

Cette plainte avait été déposée en juin par Federico Rettori, un Argentin vivant sur l'île espagnole de Majorque et ayant travaillé pour la fondation de Messi.

Elle était dirigée contre l'attaquant du FC Barcelone, son père Jorge, son frère Rodrigo, et "toutes les personnes, encore non identifiées, qui d'une manière ou d'une autre auraient administré ou géré des fonds à la Fondation Leo Messi", selon le texte de la plainte consulté par l'AFP.

L'an dernier, M. Rettori avait porté plainte en Argentine pour des faits similaires. Selon une source judiciaire, la plainte avait donné suite à l'ouverture d'une enqûete préliminaire, mais ni Lionel Messi ni son père ont été inculpés jusqu'ici.

Dans sa plainte, Rettori affirmait que les fonds perçus par la fondation, qui "devaient à l'origine être destinés à des actions sociales", ont été "détournés vers d'autres activités privées ou des comptes bancaires différents de ceux déclarés par cette fondation".

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Justice
Autres Justice

Un joueur de l'IRT arrêté pour lien présumé avec un réseau d'immigration clandestine

Autres Justice
Autres Justice

Scandale sexuel au Raja: le suspect placé en détention à Oukacha

Autres Justice
Autres Justice

Conor McGregor visé par une nouvelle plainte pour agression sexuelle


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami

Au Wydad, la crise connaît pas

Amine Harit n’oublie pas

Le TAS défie le DHJ à Tanger

Raja-EST le 30 novembre à Donor

Benzema-Rodrygo, un duo magique

Le WAC s'acharne sur Malango