Filinfo

Autres

Australie: une jeune surfeuse tuée par un requin devant sa famille

© Copyright : DR
Une jeune fille de 17 ans a péri dans le sud-ouest de l'Australie après avoir été attaquée par un requin sous les yeux de ses parents impuissants, ont annoncé mardi les autorités.
A
A

Elle était en train de surfer avec son père lundi après-midi près de Wylie Bay, près de la ville d'Esperance, dans l'Etat d'Australie occidentale, quand un requin lui a mordu et arraché une jambe.

Sa mère et ses deux jeunes soeurs ont vu l'attaque depuis la plage et prévenu les secours.

"Le père a entendu sa fille hurler avant qu'elle ne soit tirée sous l'eau par le requin", rapporte le journal West Australian.

"Quand elle a émergé, son père est allé vers elle et l'a ramenée à la plage avec l'aide d'un adolescent." Les autorités locales ont annoncé la fermeture de la plage de Wylie Bay.

En octobre 2014, un surfeur de 23 ans avait été grièvement par deux grands requins blancs à Wylie Bay, perdant son bras gauche et sa main droite.

Les attaques de requins dans les eaux australiennes sont en augmentation en raison de la croissance démographique et de la popularité toujours plus grande des sports nautiques, selon les spécialistes.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Surf
Autres Surf

Etre surfeuse à Rabat: petites vagues, grands préjugés

Autres Surf
Autres Surf

Vidéo: Le Brésilien Toledo remporte le Oi Rio Pro

Autres Jeux du Commonwealth
Autres Jeux du Commonwealth

Les Jeux du Commonwealth, c'est parti!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double