Filinfo

Autres

Coronavirus: 71 nouveaux cas en 24 heures au Maroc, 534 au total dont 33 décès

© Copyright : DR
71 cas ont été confirmés au nouveau coronavirus au Maroc de dimanche 29 mars à lundi 30 mars à 18h00, portant à 534 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé.
A
A

71 nouveaux cas d'infection au coronavirus du Covid-19 ont été confirmés au Maroc en 24h, portant à 534 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé ce lundi 30 mars à 18h00.

Le ministère de la Santé a également recensé 7 décès et une guérison en 24heures, portant le bilan officiel respectivement à 33 morts et 14 rémissions depuis le début de l'épidémie au Maroc.

Par ailleurs, le nombre total des cas exclus après des résultats négatifs d'analyses effectuées en laboratoire s'élève à 1920, relève-t-on de même source. Ce qui porte le nombre global de tests de dépistage réalisés au Maroc à 2436.

La pandémie continue sa progression dans le monde. Moscou et Lagos rejoignent lundi les plus de trois milliards d'habitants de la planète confinés chez eux dans l'espoir d'enrayer la progression du Covid-19 qui fait plus de 33.000 morts, meurtri l'Europe et en particulier l'Espagne et l'talie, et fait reculer Donald Trump qui espérait alléger au plus vite les restrictions.

Les pays les plus touché par le nouveau coronavirus, l'Italie et l'Espagne, espèrent approcher enfin du pic de la pandémie.

En Europe, où se concentrent deux tiers des décès enregistrés dans le monde, les autorités sanitaires espèrent en revanche approcher du pic de l'épidémie.

Entre samedi et dimanche, l'Espagne a enregistré 838 morts, nouveau record, pour le troisième jour consécutif, de décès en 24 heures, pour atteindre un bilan de 6.528. "Notre problème fondamental en ce moment est de garantir que les unités de soins intensifs ne saturent pas", a résumé le directeur du Centre d'urgences sanitaires, Fernando Simon.

L'Espagne a durci ses règles de confinement en vigueur depuis la mi-mars, en n'autorisant jusqu'au 9 avril que les activités économiques "essentielles", à savoir la santé, l'énergie et les transports.

En Italie, pays qui enregistre le record mondial de décès (10.779 pour 97.689 cas recensés), le confinement commence à produire des résultats encourageants après trois semaines.

"Dans tous les services d'urgences, on enregistre une réduction" des arrivées de patients, selon Giulio Gallera, responsable de la santé de la région septentrionale de Lombardie, la plus touchée.

Confrontée à un afflux de malades dans les hôpitaux et à une pénurie de matériel qui s'annonce, la France (plus de 2.600 morts , dont 292 ces dernières 24 heures) a commandé un milliard de masques, notamment à la Chine, et compte presque tripler le nombre de lits affectés à la réanimation.

L'épidémie s'accélère aussi au Royaume-Uni, avec désormais 1.228 morts pour quelque 20.000 cas confirmés, pays où le confinement général a été décrété lundi pour trois semaines. Selon une haute responsable des autorités sanitaires, Jenny Harries, la Grande-Bretagne pourrait ne pas renouer avec une vie normale avant six mois ou plus.

Aux Etats-Unis où l'on dénombre environ 140.000 cas de contamination, le président Donald Trump estime que le pays attendrait son pic "probablement" dans deux semaines.

Son conseiller sur la pandémie, le Dr Anthony Fauci a dressé un scénario terrifiant en estimant que le virus pourrait faire "entre 100.000 et 200.000 morts" contre près de 2.400 actuellement parmi les Américains.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec près de 200 millions d'habitants enregistrait dimanche soir 97 cas déclarés, mais leur nombre pourrait rapidement exploser, a prévenu le ministre de l'Information Lai Mohammed jeudi.

Les mesures de confinement suscitent de nombreuses incompréhensions et contestations en Afrique subsaharienne, où une grande partie de la population vit avec moins de deux dollars par jour et dépend de l'économie informelle pour survivre.

Par Mehdi Heurteloup
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous