Filinfo

Autres

Diego Maradona s'attaque à Donald Trump

© Copyright : DR
Dimanche, Diego Maradona a durement taclé le président américain Donald Trump, le comparant à une “marionnette”. Détails.
A
A

Diego Maradona n'est pas du genre à garder sa langue dans la poche. Dimanche, après la victoire de son équipe des Dorados face au Tampico Madero (2-3), l'Argentin a lancé un sacré coup de gueule politique, visant entre autres le président américain Donald Trump.

“Je veux dédier cette victoire à Nicolas Maduro et à tout le Venezuela qui souffre actuellement à cause des sherifs du monde que sont les Yankees, qui pensent pouvoir nous mener parce qu'ils ont la plus grosse bombe au monde. Mais non, pas nous. Cette marionnette qu’ils ont comme président ne peut pas nous acheter”, a-t-il lâché.

Le champion du monde 1986 est en effet connu pour son soutien au président vénézuélien Nicolas Maduro. Il entretenait également des liens d'amitié avec l'ancien président Hugo Chavez, mort en 2013, mais aussi avec le leader de la révolution cubaine Fidel Castro, décédé en 2016. Pas forcément les meileurs amis de l'Oncle Sam.

Que se passe-t-il au Venezuela?

Si Maradona s'attaque aujourd'hui à Trump c'est à cause de la position du chef d'État américain qui soutient l'opposant Juan Guaido. En janvier dernier, Guaido s'est autoproclamé “Président en exercice du pays”, reconnu par les puissances occidentales. Quant à celui qui préside le Venezuela depuis 2013, Nicolas Maduro, il est contesté en raison des accusations de fraude qui pèsent sur sa réélection. Une situation qui a plongé le pays dans la crise.

La relation entre Diego Maradona et les États-Unis a toujours été compliquée. Ce n'est pas la première fois que la star de 58 ans fait la Une des médias pour ses déclarations parfois fracassantes envers Donald Trump. Il l'avait d'ailleurs déjà insulté en le qualifiant d'"abruti". Conséquence: Maradona s'est vu refuser une fois le visa pour les États-Unis.

Maradona sanctionné?

La fédération mexicaine a précisé dans un communiqué que les propos de Maradona constituent une violation de son code d’éthique, qui prévoit notamment que les entraîneurs et les joueurs doivent maintenir une position neutre sur les sujets religieux ou politiques. Une sanction pourrait être prononcée dans quelques jours. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Mexique
Autres Mexique

Les athlètes mexicains payés avec l’argent du trafic de drogue

Autres Polémique
Autres Polémique

Vidéo. Le dérapage sexiste d'un animateur de Radio Mars

Autres Polémique
Autres Polémique

Deux consultants de Radio Mars menacés de mort et suspendus


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS

Un consultant italien limogé pour racisme

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda

Ribéry déjà à l’aise en Italie

17 Marocains aux 17es Mondiaux d'athlétisme

La FIFA attend la CAF pour le Mundialito

Deux matchs décisifs pour Raja et WAC en LDC