Filinfo

Autres

Hicham Bourass raconte son calvaire avec le Covid-19

© Copyright : DR
Kiosque360. Le premier cas déclaré de Covid-19 au nord du Maroc a été un ancien dirigeant au sein du Moghreb de Tétouan. Hicham Bourass a heureusement quitté l’hôpital.
A
A

 Après avoir été atteint du coronavirus, Hicham Bourass, l’ancien dirigeant au sein du Moghreb de Tétouan, a finalement quitté l’hôpital après y avoir passé 3 semaines. Le patient qui a été le premier cas déclaré de Covid-19 au nord du Royaume est considéré comme guéri, lui qui a été contaminé lors d’un voyage en Espagne, comme le rappelle le quotidien Al Massae daté du 9 avril. 

"Durant les premiers jours, j’étais très inquiet. J’avais peur d’avoir contaminé d’autres personnes, mais heureusement que cela n’est pas arrivé. Même avant de faire le test et de savoir que j’étais positif, j’ai arrêté de saluer les gens par précaution, et mes collègues au travail trouvaient cela inhabituel. Mais la suite m’a donné raison", explique ce dirigeant. 

Hicham Bourass a été hospitalisé à Tanger et non à Tétouan durant les trois dernières semaines. "L’hôpital Saniat Rmel n’était pas encore bien équipé et on m’avait transporté à Tanger. Les trois premiers jours, le médecin m’a prescrit des médicaments pour faire baisser la température. Mais après, ils n’avaient plus aucun effet sur mon état", raconte Hicham Bourass.

Ce dernier a été félicité par le Moghreb de Tétouan qui a sorti un communiqué dans lequel le club a demandé à la population de rester vigilante en cette période de pandémie et de respecter les mesures de sécurité. Le club n’a pas oublié de présenter ses condoléances aux familles qui ont perdu un proche. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous