Filinfo

Autres

Huis clos et grosse amende pour l'AS FAR

© Copyright : DR
Suite aux actes de violence ayant éclaté mercredi lors du match entre l'AS FAR et la RSB, les Militaires ont écopé d'un match à huis clos et d'une grosse amende.
A
A

Une trentaine d'éléments des forces publiques ainsi que deux supporters de l'équipe de l’AS FAR ont été blessés dans des actes de violence qui ont éclaté mercredi dernier, à l'occasion de la réception de la Renaissance Sportive de Berkane (1-1). 

La commission de discipline au sein de la FRMF a annoncé vendredi ses sanctions. Les Militaires écopent d'un seul match à huis clos et d'une amende de 70 000 dirhams. 

Le club devra également payer la facture des dégâts causés par ses supporters au complexe Moulay Abdellah. 

Lire aussi: Vidéo. Affrontements entre policiers et supporters de l'AS FAR

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Lions de l'Atlas
Autres Lions de l'Atlas

La FRMF a reçu ses nouvelles voitures Hyundai

Autres CAN 2019
Autres CAN 2019

Vidéo. Affrontements entre policiers égyptiens et fans des Fennecs

Autres People
Autres People

Adil Rami accusé de violences conjugales par Pamela Anderson


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Ammouta défie les Algériens localement

La demi-Botola reprend ses droits

Amrabat conseille Hamdallah à Vahid

Tout le monde veut la place de Zidane

La FRMF a la main moins lourde

La FRMBB avait tout faux

Renard explique son choix saoudien

Les médias espagnols mécontents du Real

Beaumelle est parti pour rester

Le foot à la SNRT n’est pas commercial