Filinfo

Autres

Jeux Africains: critiquée, la SNRT riposte

© Copyright : DR
Alors que le Maroc se prépare à accueillir les Jeux Africains cet été, la société nationale de radiodiffusion et de télévision essuie de nombreuses critiques. Accusée de retard et de cupidité, la SNRT répond.
A
A

Du 19 au 31 août prochains, le Maroc accueillera les Jeux Africains, des mini Jeux Olympiques à l'échelle du continent. Environ 6000 athlètes répartis dans 28 disciplines (football, athlétisme, judo, basket-ball, beach volley etc...) vont donc se rendre dans le Royaume pour un des événements sportifs majeurs de l'année.

Pour retransmettre cette compétition dans plus de 50 pays, l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA) a fait appel à la Société nationale de radiodiffusion et de télévision. Mais à 4 mois de la cérémonie d'ouverture, la SNRT est pointée du doigt, accusée de ne pas avoir encore fourni son plan de diffusion, et de se montrer gourmande financièrement. Face aux critiques, la société télévisuelle marocaine a choisi de se défendre par la voix d'Hassan Boutabssil, directeur d'Arryadia et manager des droits sportifs de la SNRT:

Qu'en est-il de la couverture TV?

Assurer la diffusion d'un événement aussi important que les Jeux Africains, nécessite une logistique très lourde. Pour un tel événement, "environ 500 personnes sont mobilisées, dont 24 équipes de reportage, ainsi qu'une dizaine de car-régies à déployer sur les différents sites de compétition" précise Hassan Boutabssil.

L'organisation de cet événement réclame "huit mois à un an de préparation" selon le directeur d'Arryadia. Mais à ce jour, la SNRT n'a pas reçu de cahier des charges lui permettant de planifier sa production: "Il y a 4 jours, nous avons reçu un projet de cahier des charges qui ne précise rien. Ni le calendrier des compétitions, ni l'ordre des rencontres et encore moins la répartition des sites. Normalement nous aurions dû recevoir un cahier des charges par discipline, un document très détaillé, mais la SRNT n'a rien entre les mains. Les délais n'ont pas été respectés, ce n'est pas professionnel!", martèle Boutabssil.

Impossible donc de présenter un plan de production au commanditaire retardataire, l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique, présidée par l'Algérien Mustapha Berraf.

La SNRT taxée de cupidité

Dans ce contexte, certaines voix s'élèvent, accusant la SNRT de traîner les pieds et pire, d'en faire un enjeu d'argent. Ce que réfute totalement Hassan Boutabssil: " Il est entièrement faux de prétendre que nous demandons de l'argent". Le directeur d'Arryadia en profite pour rappeler que la SNRT a produit le CHAN 2018 sans contrepartie financière pour la CAF et la FRMF.

Il faut savoir que pour un événement de l'envergure des Jeux Africains, le budget de la couverture revient à environ 45 millions de dirhams.

Pour rappel, cette manifestation sportive dont certaines épreuves sont qualificatives pour les JO de Tokyo 2020, devait initalement avoir lieu en Guinée équatoriale. Ce n'est qu'en juillet dernier que le Maroc a été retenu par l'ACNOA pour organiser ces 12e Jeux Africains.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Jeux africains
Autres Jeux africains

Talbi Alami nous dit tout sur les Jeux Africains

Autres Droits TV
Autres Droits TV

Voici pourquoi la CAN n'est pas diffusée au Maroc

Autres SNRT
Autres SNRT

Du sport non-stop sur Arryadia à partir du 1er ramadan


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire

Le PSG doit remercier Neymar

Mustapha Hadji, adjoint de Patrice Baumelle

Les locaux et Olympiques entrent en lice

Algéciras propose des sandwichs au MAT