Filinfo

Autres

La mère de Ronaldo se bat contre le cancer

© Copyright : DR
Après un premier cancer du sein en 2007, la mère de Cristiano Ronaldo a fait une rechute. Dolores Aviero l’a annoncé lors d’une interview à la télé portugaise.
A
A

Triste nouvelle pour le clan Ronaldo. La mère de la star de la Juventus de Turin a révélé à la télé portugaise qu’elle se battait à nouveau contre le cancer du sein, 10 ans après l’avoir vaincu une première fois.

En 2007, Dolores Aveiro s’est fait dépister d’un cancer du sein lors d’une simple visite de contrôle dans un hôpital de Madère, au Portugal. Elle a alors suivi un lourd traitement ainsi qu’une chimiothérapie et 2 ans plus tard, elle était officiellement en rémission.

Seulement, jeudi 7 février 2019, lors d’une interview accordée à la télévision portugaise, la maman du quintuple Ballon d’Or a parlé de son état de santé: “Je me suis fait opérer de mon autre sein à Madrid, j’ai suivi une radiothérapie et je suis désormais en train de me battre pour la vie”.

Pour l’instant, Cristiano Ronaldo ne s’est pas exprimé sur le sujet.

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Insolite
Autres Insolite

Après le cannabis, de la cocaïne siglée CR7

Autres Ligue des champions
Autres Ligue des champions

Célébration de Ronaldo, voici le verdict de l'UEFA

Autres Business
Autres Business

Ronaldo a inauguré sa clinique capillaire à Madrid


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous