Filinfo

Autres

Le stade olympique sera détruit après les Jeux Paralympiques

© Copyright : DR
Les infrastructures des Jeux Olympiques suscitent bien des interrogations pour les pays organisateurs. Plutôt que de les laisser tomber en décrépitude, la Corée a déjà choisi de détruire le Stade olympique de Pyeongchang.
A
A
Pyeongchang, en Corée du Sud, a construit un tout nouveau stade valant 109 millions de dollars pour accueillir les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2018. Dès la fin des jeux le site sera détruit.

Alors qu'Athènes et Rio peinent à conserver leurs écrins olympiques, la Corée du Sud a choisi une solution beaucoup moins embarrassante. L'enceinte de 35?000 places, construite spécialement pour les Jeux, sera détruite après les Jeux Paralympiques (18 mars). 

Autant d'investissements pour une quinzaine sportive, suivie d'une destruction, prouve que le sport business doit progresser dans son aspect "durable"...

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Jeux olympiques
Autres Jeux olympiques

Scandale: soupçons de corruption dans l’attribution des JO à Pyeongchang

Autres Préservatif
Autres Préservatif

JO 2020: les préservatifs japonais ultra-fins à la conquête des Jeux

Autres Pyeongchang
Autres Pyeongchang

Les meilleurs faits insolites des JO d’Hiver


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps

Neuf joueurs du MAT portés disparus

Pérez veut une finale contre le Barça

Le Mondial moins coûteux que la Botola

Le boxeur Aït Moussa tué par le laxisme