Filinfo

Autres

L’équipe nationale se retire du Tour du Maroc

© Copyright : DR
Tremblement de terre au Tour du Maroc de cyclisme. L’équipe nationale marocaine a décidé de se retirer de la compétition. Détails.
A
A
À force de jouer avec le feu la Fédération royale marocaine de cyclisme va finir par se bruler. Et là, on ne parle pas d’une escarre sans réelle conséquence. Mais, on fait allusion au gros accident, entrée aux urgences et soins intensifs.

Après 7 étapes du tour du Maroc de cyclisme, la sélection marocaine a annoncé son retrait de la compétition. La raison: le non paiement des primes de la part de la FRMC.

Une information confirmée par le président de l’instance dirigeante de la pédale marocaine, Mohamed Belmahi. “Il y a des personnes qui sont derrière ce boycott. Des personnes qui tirent les ficelles pour nuire au cyclisme marocain qui connaît l’une de ses plus belles périodes”, nous a déclaré le patron de la FRMC.

La boucle est bouclée. 

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /


3 commentaires /

  • Panorama
    Le 13 Apr. 2018 à 15h51
    C'est un grand scandale qui nuit énormément à l'image du Maroc. Une réelle enquette doit être déclencher pour éclaircir cette mascarade, et définir les responsabilités.
  • Hakim RAGI
    Le 13 Apr. 2018 à 14h20
    Ces problèmes de non versement de primes au sportifs sont récurrents. Pourquoi alors faire participer nos athlètes à des tournois ou encore abriter et organiser des événements sportifs si ce n'est pas pour honorer les engagements pris? Cela va sans dire que c'est une question de crédibilité et de moyen de motiver nos athlètes que cette prime au résultat. Qu'attend le ministre des sports pour agir?
  • bouchareb
    Le 13 Apr. 2018 à 13h10
    le ministére de tutelle doit intervenir et eclairer l opinion publique sur ce retrait!
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous