Filinfo

Autres

Nasser Al-Khelaïfi inculpé par la justice suisse pour corruption

© Copyright : DR
La justice suisse a indiqué, ce jeudi 20 février, avoir inculpé le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi et l'ancien numéro deux de la Fifa, Jérôme Valcke, dans une affaire de corruption en lien avec "l'attribution de droits médiatiques".
A
A

Les pépins s'enchaînent pour le PSG. Au surlendamin de la défaite du club de la capitale en 8e de finale aller de la Ligue des champions sur la pelouse du Borussia Dortmund (2-1), la justice suisse a annoncé avoir inculpé Nasser Al-Khelaïfi pour une affaire de corruption en lien avec "l'attribution de droits médiatiques". L'ancien numéro deux de la FIFA, Jérôme Valcke, est également concerné.

Dans un communiqué, le bureau du procureur général suisse a indiqué avoir inculpé les deux hommes "dans le contexte de l'attribution de droits médiatiques de différentes Coupes du monde de football et Coupes des Confédérations de la FIFA".

Début décembre, Le patron du PSG avait été interrogé, en tant que PDG du groupe de télévision qatari beIN Media. Il est soupçonné d'avoir offert des "avantages indus" au Français Jérôme Valcke, incluant l'usage gratuit d'une luxueuse propriété en Sardaigne en échange des droits médias des Coupes du monde entre 2018 et 2030.

Dans un communiqué transmis à l'époque à l'AFP, un porte-parole de Nasser Al-Khelaïfi avait fait savoir que le dirigeant "collaborait" avec la justice suisse et que "les allégations à l'encontre d'Al-Khelaïfi ne reposent sur aucun élément factuel". "En conséquence, les avocats de Nasser Al-Khelaïfi vont déposer une requête pour le classement sans suite de l'enquête suisse", concluait alors le texte.

Jérôme Valcke a, pour sa part, déjà été mis en cause dans une autre affaire de corruption, qui lui a valu une suspension de 10 ans infligée par la justice interne de la FIFA. Son nom a été lié à une affaire de revente de billets du Mondial 2014 et il a également été accusé d'avoir utilisé des voyages en jets privés payés par la Fifa à des fins personnelles.

Lire aussi: Nasser Al Khelaïfi impliqué dans une affaire de corruption?

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous