Filinfo

Autres

Nouvelles accusations contre Ahmad Ahmad

Musa Bility, ancien président de la Fédération libérienne de football. © Copyright : DR
Le Libérien Musa Bility n'en finit plus de s'en prendre au président de la CAF. Après avoir accusé Ahmad Ahmad d'abus de pouvoir, il dénonce un nouveau contrat signé par le malgache et appelle à une réunion d'urgence du comité exécutif de la CAF. Détails.
A
A

Au début du mois de février, Musa Bility, ancien président de la Fédération libérienne de football et membre du comité exécutif de la CAF, accusait son président, Ahmad Ahmad, d'abus de pouvoir. Dans un nouveau courrier adressé à ses collègues de la Confédération africaine de football, Bility va encore plus loin.

Lire aussi: Ahmad Ahmad accusé d'abus de pouvoir

Selon Musa Bility, le contrat entre la CAF et 1XBet, une société de paris sportifs en ligne, révélé le 6 février dernier, a été signé en violation des statuts de la CAF. C'est à dire que le Comité exécutif de l'instance n'aurait pas été consulté au préalable comme prévu dans le règlement. Cet épisode rapelle les "glissements" controversés des prochaines Coupes d'Afrique des Nations décidés par Ahmad.

Surtout, dans un courrier adressé au Comité exécutif et daté du vendredi 8 février dernier, le Libérien fait allusion à des malversations financières (sans en préciser la nature) qui pourraient être reprochés à la CAF dans le futur.

Dans son appel à une réunion d'urgence du comité exécutif de la CAF, Bility s'adresse aux autre membres en ces termes: "Mes frères et soeurs, vous n'êtes pas obligés de partager mon avis, mais vous ne pouvez ignorer ce que je vous dis. Soit je cherche gratuitement à nuire à notre président avec des accusations sans fondement, soit Ahmad Ahmad enfreint gravement nos statuts et alors il est de mon devoir d'entamer cette démarche de dénonciation. Nous devons nous réunir pour décider de la marche à suivre. Votre silence est assourdissant et pourrait causer à notre comité exécutif d'irréparables préjudices".

Ahmad Ahmad n'a pas daigné répondre publiquement au premier courrier, qu'en sera-t-il du second?

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Justice
Autres Justice

Un dirigeant de la CAF soupçonné de crime de guerre

Autres CAF
Autres CAF

Presse. Notre confrère, Mutapha Badri, promu à l’ordre de mérite en or de la CAF


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

L’arbitre a fauté lors de FUS-WAC

Chocs et matchs des extrêmes en 19e journée

Le Raja déjà dos au mur

Breakdance aux JO? Oui, mais…

Hachim Massour se soigne à Milan

Le WAC, un rouleau compresseur

MCO-RSB, le match de tous les désordres

Ronaldo n’a pas porté la Vieille dame

L'échange d'arbitres officialisé avec l’Afrique

La FRMA rate un championnat du monde