Filinfo

Autres

Pourquoi Michel Platini a été placé en garde à vue?

© Copyright : DR
Ce matin, Michel Platini, a été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption dans le cadre de l'attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022. Qu'est-il reproché à l'ancien président de l'UEFA?
A
A

Michel Platini a été placé ce mardi matin en garde à vue à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) à Nanterre près de Paris. Une information révélée par le "pure player" français Mediapart. Les enquêteurs s'intéressent au rôle de l'ancien président de l'UEFA (Union euopéenne de football association) dans l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.

Russie 2018
Suite à un article du Sunday Times paru en novembre 2014, et évoquant un tableau de Pablo Picasso prétendument offert par Viacheslav Koloskov (ancien président de l'union russe de football) à Michel Platini en échange de son vote en faveur de la Russie pour le Mondial 2018, le Parquet national financier de Paris avait ouvert une enquête en 2016 pour "corruption passive ou active de personnes n'exerçant pas de fonctions publiques". Le 17 décembre 2017, les domiciles suisses et français de Platini ont été perquisitionnés, ainsi que ses comptes bancaires, sans résultat. L'ancien numéro 10 de l'Équipe de France a également été auditionné à cette période et a toujours nié.

Qatar 2022
La seconde partie de l'enquête concerne l'attribution du prochain mondial au Qatar. Les enquêteurs s'intéressent à un déjeuner qui aurait fait pencher le vote de Michel Platini en faveur du petit émirat du Golfe. Ce 23 novembre 2010, quelques jours avant le vote, Platini se rend au Palais de l'Élysée pour faire part au président Sarkozy de sa préférence pour les États-Unis pour organiser le Mondial 2022. Sur place, en plus de Sarkozy, l'ancien Ballon d'Or se retrouve avec le futur émir du Qatar, Tamin Ben Hamad al-Thani, le premier ministre qatari cheikh Hamad ben Jassem, Claude Guéant, secrétaire général de l'Élysée, et Sophie Dion, conseillère chargée des sports à l'Élysée.

Platini dira avoir "perçu un message subliminal" pour l'orienter dans son choix final, même si "rien" ne lui a été imposé. Pour justifier son vote en faveur du Qatar, l'ancien président de l'UEFA avancera quand même: "Je voulais aussi que la Coupe du Monde soit organisée dans un pays et une partie du monde qui ne l'avaient jamais accueillie".

Aujourd'hui les enquêteurs, qui ont semble-t-il avancé dans leurs investigations, cherchent à confronter les versions de différents protagonistes présents lors de ce déjeuner. D'où la garde à vue de Platini, mais aussi celle de Sophie Dion selon plusieurs sources. Claude Guéant lui, étant auditionné en "suspect libre".

Pour rappel, Sepp Blatter, a déjà souvent eu l'occasion d'exprimer ses soupçons sur ce qui s'est passé lors de ce déjeuner. Pour l'ancien président de la FIFA, l'intervention de Sarkozy a influencé Platini, dont le vote a entraîné trois autres suffrages européens, faisant pencher la balance du côté du Qatar, désigné pays hôte de la Coupe du Monde 2022 à la surprise générale le 2 décembre 2010, par quatorze voix contre huit.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Justice
Autres Justice

Prison ferme pour l'ancien athlète marocain Jaouad Tougane

Autres Justice
Autres Justice

Combien va payer Ronaldinho pour récupérer son passeport?

Autres Justice
Autres Justice

Retournement de situation dans l'affaire Neymar


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Le choc Algérie-Maroc décalé d'un jour

Ronaldo aux petits soins de son personnel

L’incroyable sanction du FC Barcelone

Lekjaa canarde la CAF

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS

Un consultant italien limogé pour racisme

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda