Filinfo

Autres

Quand Mia Khalifa s'attaque à Mattéo Guendouzi

© Copyright : DR
Mia Khalifa, star de films X et fan de West Ham, a critiqué sur Twitter l'attitude de Mattéo Guendouzi. Mais quelle est donc la raison de cette sortie médiatique?
A
A

Mia Khalifa, célèbre actrice pornographique agée de 25 ans, à assisté à la victoire de son équipe favorite West Ham face a Arsenal 1-0 ce samedi.

Présente au stade olympique de Londres pour y admirer les Hammers, l'ancienne actrice en a profité pour faire la promo d'un nouveau projet télévisuel autour du football sans en préciser les contours. Mais c'est surtout sa sortie contre le Gunner d'origine marocaine, Mattéo Guendouzi, qui fait le tour du net:

Sur le réseau social Twitter, la pornstar d'origine libanaise a trollé le milieu de terrain d’Arsenal. Elle lui reproche de tomber trop facilement lors des contacts et de se retrouver à quatre pattes plus souvent qu’elle en 2014, allusion à ses débuts dans l’industrie du X la même année.

Le joueur n'a pas encore pris soin de répondre à sa "nouvelle amie"...

 

 

 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres People
Autres People

Images. L'épouse d'un joueur de l'OM pose nue et fait polémique

Autres People
Autres People

La dernière photo de la compagne d'Hakimi enflamme la toile

Autres People
Autres People

Benzema succombe au charme de Marrakech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF