Formulaire de recherche

Revue Websport. Le petit prince et le nouveau président

marocains boudent

© Copyright : DR

Posté le 10/10/2017 à 20h32 par Nassim Elkerf

Les Lions de l'Atlas doivent se séparer et revenir à leurs clubs respectifs après un stage de plus de 10 jours, de rires et de bons souvenirs échangés avec les Marocains. Les retours sont durs, alors que nos voisins qui joueront le Mondial s'apprêtent à voter pour un nouveau président, et il s'appelle Mohamed, Momo pour les intimes.

On commence par l'équipe nationale, et une image qui risque de faire mal au coeur des Français. Amine Harit, l'ancien grand espoir des Bleus a fait ses débuts sous le maillot du Maroc et a déjà été décisif... à deux reprises. De quoi faire de lui, le nouveau petit prince des Lions de l'Atlas... à 20 ans. 

Il est ravi, et nous aussi... admirez le rush balle aux pieds:

Son club a tenu à le féliciter aussi:

Une autre équipe en forme, il s'agit de l'Égypte. Les Pharaons sont au Mondial, et ils peuvent remercier Mohamed Salah. Le joueur de Liverpool est tellement coté en ce moment, qu'il peut battre le président Al Sissi aux urnes. Alors Momo, tenté? 

Au moins, il a l'air plus sympa:

Un autre héros, mais de l'autre côté de la méditérannée. Isco, le joueur du Real Madrid a failli perdre la vie en Israel hier soir:

En tout cas, il n'est pas au courant:

L'Argentine attend le retour de son héros... Messi, pour sauver ce qui reste à sauver. Car pour l'instant, c'est que son vulgaire sosie, moyen qui joue pour l'Argentine. Pour l'aider, la FIFA a la solution:

Mais il faudra bien plus qu'un Messi en forme, cette nuit, pour que les hommes de Sampaoli s'imposent sur ce terrain calamiteux en Équateur:

Pendant ce temps là... 

Nos Lions ont du mal à se quitter pour revenir dans leurs clubs respectifs. La tête qu'ils font le matin du match face à la Corée en dit long sur l'état d'esprit. Dur dur les retours au froid de l'Europe. 

Le voisin de la Corée du Sud prend un plaisir fou à le voir humilié 2-0 en 10 minutes:

Posté le 10/10/2017 à 20h32 Par Nassim Elkerf