Filinfo

Autres

Revue Websport: les bouchers argentins, le ramasseur sauveteur et le joueur oublié par son club

© Copyright : DR
En football, il existe deux types de personnes. Ceux qui sauvent des vies, et ceux qui les menacent par des tacles à la gorge. Ces derniers sont appelés "bouchers", et on en trouve beaucoup en Argentine.
A
A

De prime abord, on vous rappelle que le football est bien plus qu'un simple sport. Il suffit de voir les visages des fans de Glasgow Rangers après un but de leur équipe:

Oui, les gens sont tellement passionnés par le football qu'ils peuvent dans certains cas s'en prendre aux uns les autres. Même quand ils font partie de la même équipe, comme les supporters de Brighton qui ont forcé l'arrêt d'un train... pour insulter d'autres fans de Brighton, par erreur.

Sigudrsson nous a rappelé qu'il n'y a pas que la violence dans le football...

Welbeck, l'attaquant d'Arsenal nous prouve qu'on peut être nul et décisif en même temps:

Alors qu'en même temps, Ashley Young est sorti de la sphère nulle à fantastique en un coup de génie:

Même Mourinho, son coach ne croit pas ses yeux:

Mais la belle histoire de la semaine, c'est en Espagne qu'elle se passe. Un ramasseur de division d'honneur en Espagne a sauvé une vie. Moises, le petit héros a eu le bon réflexe quand Alejandro Pineda s'est allongé sur la pelouse après avoir reçu un ballon dans l'abdomen. Sans hésiter, le jeune garçon s'est glissé sous le dos du joueur pour lui faciliter la respiration. Un geste de premier secours, que les enfants apprennent à l'école.

Le lundi, il a été applaudi et honoré à l'école. "Avant la sonnerie, mes copains sont venus m'en parler, puis, une fois en classe, notre professeur a diffusé une petite vidéo qu'ils avaient préparée afin de me féliciter, raconte le collégien. Ils m'ont ensuite applaudi. Je ne m'attendais pas à tout ça."

Alors que pendant ce temps là...

Toujours chez les latinos. On part en Argentine pour croiser les meilleurs bouchers du monde du football:

Alors qu'en France, il arrive que les équipes de première division oublient leurs joueurs. Comme ce qui est arrivé à Diomandé, le joueur du SM Caen, oublié à Strasbourg.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Futsal
Autres Futsal

Vidéo. À 37 ans, Saviola marque 60 buts en 13 matchs

Autres Business
Autres Business

Le Maroc, 7e équipe la plus chère de la CAN

Autres CAN 2019
Autres CAN 2019

Combien pour le vainqueur de la CAN en Égypte?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF