Filinfo

Autres

Ski au Maroc: un sport méconnu avec des champions qui se distinguent

© Copyright : DR
Le Maroc demeure le premier et le seul pays arabe et africain à propulser ses skieurs dans la catégorie mondiale A. Sauf que les Marocains ignorent que, même avec peu de neige, la Fédération marocaine de ski et montagne (FRMSM), réussit à fabriquer des champions.
A
A

Le ski marocain a plusieurs cordes à son arc. La FRMSM dispose de trois équipes nationales. L’équipe nationale A pour la catégorie des skieurs professionnels très performants, comme les frères Adam et Sami Lamhamedi. L’équipe nationale B pour les skieurs locaux et enfin l’équipe nationale C pour les jeunes skieurs entre 12 et 14ans.

Les frères Lamhamedi sont pris en charge par le programme ski alpin de l’université Rouge d’or Laval de Québec. Pour ce qui est de l’équipe nationale B, les skieurs locaux sont formés en Europe. "La Fédération Royale Marocaine de Ski et Montagne (FRMSM) a des conventions avec d’autres fédérations et clubs européens. Pour préparer et participer aux compétitions internationales, les skieurs marocains locaux s’entrainent en Europe. La Fédération a mis à leur disposition un responsable qui réside en France. Il se charge de l’organisation et le planning de la formation ainsi que les compétitions", nous explique Abdenebi Lerhenane, président de la FRMSM.

Selon lui, les skieurs locaux ne peuvent pas s’entrainer et se préparer au Maroc en raison des conditions météorologiques peu favorables à la pratique de cette discipline sans oublier le manque d’infrastructures.

Pour que le Maroc puisse organiser des compétitions internationales de ski, "la fédération a récemment homologué les stations d’Oukaimeden, Michlen et hedri. Ces stations sont maintenant reconnues par la Fédération internationale et ils ont leurs propres numéros d’homologation" enchaine le président Lerhenane.

La Fédération royale marocaine de ski et montage met les mains et les pieds pour que ces stations répondent aux normes internationales. En collaboration avec le ministère, les autorités et le conseil régional de la région, travaillent également au développement des infrastructures et du sport de ski en général "Les gens nous ne connaissent pas, ils croient que le sport de ski est l’apanage des gens aisés. Au contraire, la majorité des clubs et des skieurs sont modestes, ils proviennent des régions comme Azrou, Ifrane, Asni, Imlil, El Haouz (…), Le ministère nous donne d’importantes subventions, et nous travaillons avec les autorités et le conseil régional pour développer, davantage, ce sport ", nous déclare Abdenebi Lerhenane.
 

Les prochains jeux olympiques d’hiver se tiendront en 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud. Dans la catégorie du ski Alpin, les deux skieurs marocains Adam et Sami Lamhamedi se sont déjà qualifiés pour cette compétition. Les autres skieurs locaux sont à 80 points de la qualification. Tandis que Sami Azzimani (catégorie de ski de fond) est à deux manches de la qualification pour les JO d’hiver 2018.
 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres JO
Autres JO

Diapo. Pyeongchang2018: cérémonie de clôture des JO d'hiver

Autres Ester Ledecka
Autres Ester Ledecka

JO d'hiver: Une snowbordeuse sacrée en Super-G

Autres JO
Autres JO

Le patron du CIO souhaite confier l’organisation des JO à un pays africain


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d’Or? Nom de bleu!

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Sektioui veut quitter le navire wydadi

"Donor Idor!",le #hashtag casablancais

Un gros salaire pour Nasser Larguet?

Bale se réjouit d'un Real sans CR7

Lekjaa veut plus de trophées africains

Fathi Jamal vertement pris à partie

2018, l'année faste du football marocain

Un échange Dybala-Pogba en vue

Aouzal a été le promoteur de Ziyat

Une AG de la FRMF très attendue