Filinfo

Autres

Une star du PSG se fait voler 600 000 euros

© Copyright : DR
Lors du match ayant opposé le PSG à Liverpool mercredi soir en Ligue des Champions, le domicile d'un joueur parisien a été cambriolé. Le préjudice est évalué à 600 000 euros. Détails.
A
A

Malgré la victoire du PSG mercredi soir face à Liverpool (2-1), un joueur du club de la capitale française a vécu une triste fin de soirée. Il s’agit d'Eric Choupo-Moting. Son domicile a été cambriolé pendant la rencontre.

Les malfaiteurs ont profité de son absence pour monter par la façade, avant de forcer une fenêtre pour enter dans son appartement.

600 000 euros de bijoux et de sacs à main lui auraient été volés. Une plainte a déjà été déposée et l’enquête a été confiée au premier district de police judiciaire de Paris. 

Au moment des faits, la résidence du joueur était vide, l’épouse du Camerounais et ses enfants  assistant au match au Parc des princes.

Selon les médias français, la famille ne souhaite plus retourner dans l'appartement. Un déménagement est donc prévu dans quelques jours.

 

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Fait divers
Autres Fait divers

Le père de Lionel Messi arrêté en Argentine

Autres Fait divers
Autres Fait divers

Une star de NBA accusée de viol à New York

Autres Fait divers
Autres Fait divers

Conor McGregor accusé d'agression sexuelle


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF