Filinfo

Autres

Vidéo. La fête des supporters algériens en France tourne mal

En France, on dénombre de nombreux incidents après les célébrations qui ont suivi la qualification de l'Algérie en demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Une personne a été tuée à Montpellier.

L’Algérie s’est qualifiée, hier, en demi-finale de la CAN 2019 et les supporters ont été nombreux à fêter l’évènement au pays des Fennecs comme ailleurs. Mais en France, la fête a tourné au drame et causé pas mal de dégâts.

À Paris, Marseille ou encore Lyon, des supporters algériens ont sorti les drapeaux et les "One, two, three…viva l’Algérie". Les Klaxons ont vibré après la qualification à l’arrachée contre la Côte d’Ivoire (1-1, 4-3 aux t.a.b.) mais la joie fut de courte durée.

À Montpellier, un jeune homme âgé de 21 ans, a mortellement fauché une mère de famille, blessé grièvement son nouveau-né et légèrement sa fille de 17 ans, après avoir perdu le contrôle de sa voiture.

International algérien, naturalisé peu avant la CAN 2019, Andy Delort a témoigné sa grande peine après cet incident, lui qui évolue à Montpellier:

Au total, 74 personnes ont été interpellées dont 40 à Paris. Après le coup de sifflet final, des magasins ont été vandalisés sur les avenues des Champs-Élysées et de la Grande Armée près de l'Arc de Triomphe dans le 8e arrondissement de la capitale.  "Plus de 50 vidéo-verbalisations pour des infractions au code de la route ont été enregistrées et une dizaine de commerces ont été dégradés", indique la préfecture de police de Paris, citée par l’AFP.

Des échauffourées ont même éclatés et les forces de l’ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène autour de la place de l'Étoile pour repousser des individus qui lançaient des projectiles. Toujours en Île de France, le périphérique autour de la capitale a été bloqué par la liesse des supporters des Fennecs.

À Marseille, 10 policiers ont été légèrement blessés après des heurts avec la foule et à Tours un drapeau français a été dégradé et remplacé par un drapeau algérien sur la place Jean-Jaurès.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres CAN 2019
Autres CAN 2019

Quand le pouvoir algérien tente vainement de récupérer les Fennecs

Autres CAN 2019
Autres CAN 2019

Des avions militaires pour transporter les Algériens au Caire

Autres CAN 2019
Autres CAN 2019

Vidéo. Sénégal-Tunisie: une bagarre éclate en tribune presse


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS

Candidatures illégales à la tête de la FRMA?

Eriksen et Van de Beek visés par le Real

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès