Filinfo

Autres

Vidéo. La jeune fille tabassée par son coach de Kick-boxing brise le silence

Sa vidéo a fait le tour du monde. Sahar Najmi, tabassée par son coach de Kick-boxing, s’est confiée en exclusivité à Le360 Sport. Si les images sont choquantes, la vérité est tout autre.

Son histoire a ému la toile. Sahar Najmi, une jeune fille de 17 ans, a été violemment tabassée par son entraîneur lors d’un cours de Kick-boxing. La vidéo publiée le mois dernier, devenue virale, a suscité la colère des internautes.

En effet, sur les séquences, on y aperçoit le coach de Muay Thaï assénant des violents coups de poing à la tête et au visage de la jeune Casablancaise.

“Je me suis fait connaître du public marocain à cause d’une vidéo publiée sur internet, et tournée il y a quelque temps déjà. Pour mettre les choses au clair concernant le coach accusé, c’est moi qui lui a demandé de m'entraîner ainsi. Malheureusement, les internautes ont mal interprété ce qu'ils ont vu. Il est vrai que je ne portais pas de protection, mais je tiens quand même à préciser que cette personne ne m’a jamais fait de mal.”

La vidéo a même été partagée par le célèbre combattant américain (arts martiaux mixtes), Dillon Danis, connu pour être un ami proche de Conor Mcgregor et son entraîneur de jiu-jitsu. Danis avait demandé que l'entraîneur soit traduit devant la justice.

Lire aussi: Kickboxing: un "coach" tabasse son élève et choque la toile

Le champion marocain Badr Hari a lui aussi réagi sur les réseaux sociaux: “Je suis choqué par cette vidéo qui montre un homme inconscient en train d’agresser une jeune fille. Ce n’est pas du sport. Cette scène horrible ne devrait pas avoir lieu.”

“Badr Hari est mon idole. Le fait qu’il ait publié la vidéo est une action très noble et belle pour moi, je le remercie”, ajoute Sahar Najmi, qui a changé d’entraîneur depuis.“Je m’entraîne avec un nouveau coach et j’essaye de trouver l’équilibre entre le sport et les études. Je me prépare pour participer aux prochains championnats du Maroc de Kick-boxing en 2020”, conclut la jeune fille de 17 ans.

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous