Filinfo

Autres

Vidéo. Woods redevient le Tigre qu’il était

© Copyright : DR
Après onze années d'attente, quatre opérations du dos et bien des doutes, Tiger Woods a signé à 43 ans l'un des exploits les plus retentissants de l'histoire du golf, en remportant dimanche le Masters d'Augusta, son 15e titre du Grand Chelem.
A
A

Comme aux plus belles heures de son incroyable carrière, l'Américain de 43 ans, habillé de son emblématique polo rouge, a donné le tournis à la planète golf et à ses adversaires pour se rapprocher du record de Jack Nicklaus et ses 18 titres.

 

 

“Un grand bravo de ma part. Je suis si heureux pour lui et pour notre sport, c'est tout simplement fantastique”, a réagi le légendaire Nicklaus.

 

 

Woods s'est offert un énième record: il a dû attendre 14 années depuis son précédent titre à Augusta (2005), du jamais-vu dans l'histoire de l'épreuve et preuve supplémentaire de son incroyable longévité.

Un retour au premier plan inimaginable pour le Tigre. Dix ans auparavant, un scandale de liaisons extra-conjugales avait éclaté, menant à son divorce avec le mannequin suédois Elin Nordegren, avec qui il a eu deux enfants.

Contraint par ses sponsors de faire des excuses publiques, son image s’effrite sérieusement. Résultat: sa carrière connaît un premier coup d’arrêt. Il lui aura fallu 4 ans pour retrouver le fauteuil de N.1 mondial.

Malheureusement pour lui, c’est son physique qui l’abandonne ensuite. Touché au dos, il est opéré une première fois en 2014 et fait de nouveau la une des rubriques faits divers en se faisant arrêter, endormi au volant de sa voiture, sous l’emprise d’un cocktail de médicaments et d’anti-dépresseurs un soir de mai 2017, en Floride.

Mais Woods a fini par se relever et a balayé les doutes ce dimanche 14 avril avril 2019 à Augusta.

“Félicitations à Tiger Woods, un vraiment grand champion”, a tweeté le président américain Donald Trump, qui a joué au golf avec Woods cette année. “Quel retour fantastique pour un gars vraiment génial”, a-t-il ajouté.

 

 

“Revenir et remporter le Masters après tous les hauts et les bas est un symbole d’excellence, de courage et de détermination”, a abondé son prédécesseur à la Maison Blanche Barack Obama.

 

 

Au total, Twitter a recensé plus d'un million de mentions du Tigre.

 

 

 

 

“Je suis littéralement en pleurs, en train de regarder Tiger Woods. C'est d'une grandeur sans pareille. Avec tout ce que tu as enduré physiquement, revenir et faire ce que tu as fait aujourd'hui ? Wow. Un million de bravo. Je t'admire. Merci mon ami.”

 

 

“Plus grand come back de l'histoire du sport. Bravo Tiger Woods. Tu me laisseras porter une de ces cinq vestes à l'occas'!”

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Fait divers
Autres Fait divers

Le meurtrier de la golfeuse Celia Barquin encourt la perpétuité

Autres Etats-unis
Autres Etats-unis

La mort d’un employé, traîne Tiger Woods devant la justice

Autres Golf
Autres Golf

Donald Trump décore la légende Tiger Woods


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse