Filinfo

Basket-ball

Vidéo. Pas de politique dans le sport !

© Copyright : DR
La «Celebrity Game», qui a eu lieu à Toronto le week-end dernier, a opposé l’équipe canadienne de Basketball à son homologue américaine. Ce match très suivi était commenté par l'humoriste Kevin Hart et le rappeur Win Butler. Ce dernier interrogé par une journaliste en fin de match, a bifurqué sur la campagne présidentielle qui se déroule aux USA. Il fut rudement brimé par la journaliste.
A
A

A l’issue de la rencontre où la sélection américaine s’est inclinée devant son homologue canadienne, le chanteur d'Arcade Fire, Win Butler a été interrogé par le media ESPN. Le rappeur  est passé très rapidement du sport à la politque:

«Les Etats-Unis ont beaucoup à apprendre de la sécurité sociale canadienne, de notre façon de prendre soin de gens»  a lâché le rappeur canadien qui voulait s'étendre sur ce sujet mais la journaliste l'a rudement interpellé: «Attendez, on parle de célébrités là, pas de politique».

 

Par Abderrahmane El Fizazi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Basket-ball Basketball
Basket-ball Basketball

La FRMBB devant le tribunal des crimes financiers

Basket-ball Interview
Basket-ball Interview

Vidéo. Ali Lahrichi veut toucher les étoiles

Basket-ball Lions de l'Atlas
Basket-ball Lions de l'Atlas

Ali Lahrichi rêve de Coupe du Monde


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Shady Oukhadda joue pour l’Italie

Talbi Alami interpellé sur un fiasco sportif

Naciri veut-il accaparer la société du WAC?

La Premier league a sa Margaret Thatcher

Le Basketball sans bureau fédéral

La FRMF prépare la logistique de la CAN

Rien que des chocs en Botola ce mercredi

La mue du Real Madrid se prépare

Hervé Renard parle de la CAN 2019

La CAF renfloue le Husa, le Raja et la RSB