Filinfo

Botola

Ali Hamdi, l’homme providentiel du Raja ?

© Copyright : DR
Kiosque360. Candidat de la dernière minute, Ali Hamdi prétend qu’il a de l’argent et les idées pour sortir le Raja de la crise. Son projet: apurer les dettes du club et dégommer au passage Said Hasbane.
A
A

Il s’appelle Ali Hamdi et il est déterminé à sortir le Raja de son marasme financier. «Mon premier objectif sera de régler tous les salaires des joueurs, du staff technique et du personnel administratif. Ils ont longtemps souffert de l’incapacité de l’actuel président à surmonter ce problème», a déclaré Ali Hamdi au quotidien Al Akhbar dans son édition du 6 octobre.

Le candidat au poste de président du club lors de l’AG qui aura lieu le 12 octobre, a indiqué que les problèmes financiers ont eu un impact négatif sur l’image du Raja et se dit prêt à injecter de l’argent et trouver d’autres sources de financement pour alimenter les caisses du club. Selon Al Akhbar, Ali Hamdi a remis en cause le montant de 230 MDH avancé par l’actuel président Said Hasbane, et qui constitue la somme des dettes du club. Selon lui, la dette du Raja ne dépasserait pas 20 MDH, une somme résorbable si les affairistes et le profiteurs disparaissent du comité du club.

Pour obtenir le soutien à sa candidature, Ali Hamdi s’est entretenu avec les sages du club à qui il a présenté ses projets avec succès. Partant, il a décidé de se porter candidat, surtout que Mohamed Boudrika ne peut pas briguer le poste pour des raisons juridiques, tandis que Jamaleddine El Khalfaoui a montré plusieurs signes d’hésitation.

Ali Hamdi n’a pas manqué l’occasion de tacler Said Hasbane qui, selon lui, ne cesse de se vanter d’être le seul capable de conduire le navire du Raja et que personne sauf lui ne va s’aventurer pour reprendre le club. En attendant le 12 octobre, Said Hasbane fait montre de sang-froid en organisant dans les coulisses sa riposte.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Aouzal
Botola Aouzal

Mohamed Aouzal: "Hasbane croyait qu'il présidait le Real Madrid, et non le Raja"

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Le total des dettes du Raja s’élève à 100 millions de dirhams

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Raja: Aouzal demande aux joueurs de renoncer à 40% de leur dû


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia