Formulaire de recherche

Botola Pro : la DGI s’attaque aux clubs de foot

iMPÖTS

© Copyright : DR

Posté le 05/07/2017 à 23h12 par Ismail El Fassi

Kiosque360. La Direction générale des impôts s’est attaquée aux clubs de la Botola Pro. Le Raja par exemple traîne une ardoise de 58 millions de dirhams. Les clubs risquent la saisie de leurs comptes.

Sur la Une de ses pages sportives, le quotidien arabophone “Al Ahdath Al Maghribia” daté du 6 juillet titre : “Les impôts menacent les clubs marocains de saisie”. L’article explique que les clubs de la Botola Pro 1 ont reçu une correspondance de la part de la Direction générale des impôts (DGI). La direction en question leur demandait de régler leur situation fiscale avant qu’elle ne procède à la saisie des comptes bancaires.

Selon des sources du quotidien, une grande partie des clubs a reçu deux notifications depuis quelques mois. La dernière en date leur a été adressée lundi 3 juillet. L’on apprend aussi, sans surprise, que le Raja de Casablanca est le club qui traîne l’ardoise la plus lourde. Toujours selon “Al Ahdath Al Maghribia”, la DGI réclamerait aux verts près de 58 millions de dirhams comme arriérés sur les trois années 2013, 2014 et 2015.

A cause de cette situation très délicate, les responsables des clubs se sont tournés vers Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football. Ils lui ont clairement demandé, selon le quotidien, d’intervenir auprès de la DGI pour qu’elle n’entame aucune procédure judiciaire. Pour eux, la grande majorité des clubs ont des caisses vides et la saisie des comptes pourrait les asphyxier financièrement.

De son côté, le président de la FRMF a promis de faire le nécessaire et essayer de demander une période supplémentaire pour la régularisation de la situation. Fouzi Lekjaa va aussi proposer à la DGI d’échelonner les montants que les clubs lui doivent. Pour rappel, la DGI impose au club de lui verser 20% des bénéfices comme impôts annuels.

Posté le 05/07/2017 à 23h12 Par Ismail El Fassi