Filinfo

Botola

Ça craint au CRA!

© Copyright : DR
Rien ne va plus au Chabab Rif Al Hoceima. Le président du club Abdelilah El Hattach a démissionné de son poste quelques jours seulement après la tenue de l’assemblée générale, qui n’a d’ailleurs pas été validée par la FRMF.
A
A

Le verdict est tombé! La Fédération royale marocaine de football n’a pas validé l’assemblée générale tenue par le Chabab Rif Al Hoceima le 27 juillet dernier. Et pour cause, la présence de 5 personnes seulement n'ayant aucun lien avec le club. Une première au Maroc.

Au lieu de préparer  la nouvelle AG, le président du club a choisi l’option la plus simple. Il démissionné de son poste “pour des raisons de santé”, explique-t-il dans sa lettre de démission. Le club rifain reste donc sans patron, à quelques jours du début de la Botola.

Avec un bilan catastrophique, El Hattach quitte le CRA un an après avoir pris les commandes du club. L’année dernière, l’équipe a failli se retrouver en deuxième division, avant de se sauver en fin d'exercice.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Vidéo. Accusé de mauvaise gestion, Naciri répond

Botola 2e journée
Botola 2e journée

Suivez en direct: HUSA-Raja à 16h

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Benzarti peut-il sauver le WAC?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales