Filinfo

Botola

Des menaces à l’encontre de la famille de Benchikha derrière sa démission

© Copyright : DR
Kiosque360. Alors qu'il vient de s'engager pour une saison avec le Raja de Casablanca, l’entraîneur algérien a annoncé jeudi sa démission du poste d’entraîneur du club vert. Abdelhak Benchikha se dit victime de menaces de la part de quelques supporters et adhérents.
A
A

Abdelhak Benchikha, nouvel entraineur du Raja de Casablanca vient de déposer sa démission en raison de menaces à l'encontre d'un de ses fils. C’est ce que rapporte Al Massae dans son édition des 17-18 juin. D’après une source proche de l’entraîneur, Benchikha ne s’attendait pas à ce que la pression, chose prévisible quand on entraîne un grand club, se transforme en menaces à l’encontre de sa famille.

L’entraîneur n’a pas voulu porter plainte pour ne pas mettre sa famille sous les projecteurs et a préféré quitter le club le plus calmement possible. La même source ajoute que Benchikha a annoncé sa démission après son retour de France où il était en visite pour des raisons personnelles. Les menaces qu’à reçues l’entraîneur ont été précédées de pressions et allusions faites à son encontre par des personnes connues sur les réseaux sociaux. En effet, ces dernières étaient contre le retour de l’entraîneur algérien tant que le club est présidé par Said Hasbane, chose qui confirme que le président du Raja est la vraie cible de ces menaces.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola crise
Botola crise

Vidéo. Youssoufia Berrechid: les raisons d'une démission

Botola Chabab Rif Al Hoceima
Botola Chabab Rif Al Hoceima

Ça craint au CRA!

Botola démission
Botola démission

Du Rififi au Raja de Casablanca


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales