Formulaire de recherche

En 12 ans, l’AS FAR a changé 20 fois d’entraîneur

Aziz El Amri

L'entraîneur Aziz El Amri.

L'entraîneur Aziz El Amri.
© Copyright : DR

Posté le 13/12/2017 à 01h37 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 13/12/2017 à 01h44)

Kiosque360. A part Mhamed Fakhir, qui détient le record de trois années à la tête du staff technique de l’AS FAR, les 19 autres entraîneurs qui ont défilé au club rbati ces 12 dernières années ont été remerciés très rapidement. Le dernier en date, Aziz El Amri, a été débarqué lundi soir.

La défaite surprise de l’AS FAR, lundi dernier face à la Renaissance sportive de Berkane, un club qui a débarqué il y a tout juste dix jours son coach Rachid Taoussi, a été fatale pour Aziz El Amri.

Pour Al Massae de ce mercredi 13 décembre, le renvoi de l’entraîneur El Amri, suite à une lourde défaite à domicile (1-3), n’est pas une surprise en soi, car l’AS FAR est un club connu pour l’instabilité de ses entraîneurs. Il cite la saison 2014-2015, qui a vu défiler trois entraîneurs successifs, ajoutant que deux entraîneurs ont totalisé, à eux deux, cinq mois seulement comme coaches de l’AS FAR.

Seul Mhamed Fakhir a pu passer trois saisons successives, mais sabbatiques, à la tête du club militaire entre 2003 et 2005. Un âge d’or où l’AS FAR a été deux fois champion du Maroc, vainqueur de la Coupe du trône et de la Coupe de la CAF.

Depuis 2005, c’est à un véritable ballet d’entraineurs qu’on assistera, avec un premier et bref passage de Aziz El Amri (2010-2011), un bref retour de Fakhir (2008-2009), de Jaouad Milani (2013-2014) et Rachid Taoussi (2013-2014), et la signature de contrats avec plusieurs coaches étrangers comme le Français Stambouli, le Portugais José Romao, le Belge Walter Meeuws… qui n’ont pas duré non plus.

Mais selon Al Massae, c’est la saison 2014-2015 qui a été l’année la plus instable pour l’AS FAR, avec le départ en une seule saisons de trois entraîneurs (Taoussi, Boudraâ, Dahane), suivis de 2015 à 2017 par José Romao, Abdelmalek El Azizi, puis Aziz El Amri. Aux suivants. 

Posté le 13/12/2017 à 01h37 Par Mohammed Ould Boah