Formulaire de recherche

Football. La FRMF punit aussi les clubs endettés

Cover Vidéo - Fouzi Lekjaa

© Copyright : DR

Posté le 16/08/2017 à 23h23 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Les clubs les plus assidus ont reçu leurs primes relatives à la transmission télévisée contrairement à ceux qui traînent des ardoises ou n’ont pas tenu leur AG.

À l'approche de l’entame de la saison du football au Maroc, la fédération Royale marocaine de football (FRMF) a transféré la prime relative à la transmission télévisée aux clubs de la Botola. Néanmoins, selon l’édition du 17 août du quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia, la FRMF a retranché 8 millions de dirhams de la somme prévue. Ce montant est celui que devaient percevoir les clubs qui n’ont pas encore tenu leur assemblée générale. Le Raja de Casablanca n’a, quant à lui, pas été servi à cause des ardoises qu’il traîne et des litiges cumulés.

En tout cas, la FRMF a mis à la disposition des autres clubs 24 millions de dirhams, sur les 32 millions de dirhams qu’elle devait débloquer. Pour rappel, cette prime est destinée aux 16 clubs de la Botola D1. Parmi les clubs qui ont été privés de la prime, on retrouve le Wydad de Casablanca, champion en titre. Et pour cause, le club n’a toujours pas tenu son assemblée générale, l’une des caonditions sine qua non pour que la FRMF transfère la prime. Pour la deuxième division, la fédération a débloqué la somme de 13 millions de dirhams, alors qu’elle devait transférer 16 millions de dirhams.

Le quotidien explique par ailleurs que la volonté de la FRMF suite à ce retranchement est de pousser les clubs à respecter les obligations et les contraintes qu’elle leur a imposées. Pour le cas du Raja, les crédits cumulés dépassent 9,7 millions de dirhams et c’est la raison pour laquelle le club n’a pas reçu sa prime

Posté le 16/08/2017 à 23h23 Par Fayçal Ismaili