Formulaire de recherche

Garrido: "Un ancien président du Raja mène une campagne contre le club"

Juan Carlos Garrido

Juan Carlos Garrido, entraîneur espagnol

Juan Carlos Garrido, entraîneur espagnol
© Copyright : DR

Posté le 06/05/2018 à 22h55 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 07/05/2018 à 09h40)

Kiosque360. En dépit de tous les problèmes dont souffre le Raja de Casablanca et la guerre interne, Garrido se dit satisfait de ses joueurs. Mais il explique qu’on veut du mal au club de l’extérieur.

Juan Carlos Guarrido regrette la situation dans laquelle se trouve le Raja de Casablanca actuellement, notamment après la série des mauvais résultats que le club a enregistrés dernièrement. L’entraîneur des vert et blanc explique que des Rajaouis seraient à l’origine de la campagne qui vise à nuire à l’équipe.

Pour sa part et pour sauver la situation, le coach des verts s’est focalisé sur les aspects purement techniques du jeu, tout en essayant de protéger les joueurs, en les éloignant de la mauvaise ambiance qui règne actuellement. Malheureusement ladite stratégie n’a pas abouti, comme le rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans sa livraison du 7 mai.

Le technicien espagnol s’est exprimé à l’occasion de la conférence de presse, précédant la rencontre face au Vita Club du Congo, pour le compte de la première journée de la phase de poules de la coupe de la CAF. Garrido n’a pas hésité à livrer ce qui le tourmente.

Selon lui, une vraie guerre se serait déclenchée au sein du Raja et dont le grand perdant n’est autre que l’équipe première. Avant d’ajouter que cette guerre dure depuis le début de la saison et qu’il n’est en aucun cas responsable de ce qui se passe. Pire encore, derrière tous ces problèmes, se cacherait un ancien président du club, accuse le technicien espagnol. Il s'agirait de Mohamed Boudrika, qui aurait pris langue avec certains joueurs, mais que le technicien espagnol ne nomme pas, avant de conclure qu’en dépit de toutes ces difficultés, il est satisfait de ses joueurs.

Par ailleurs, le quotidien rappelle que la Fédération royale marocaine de football a suspendu l’entraîneur du Raja pour deux rencontres, dont une avec sursis, et 4.000 dirhams d’amende, suite au carton rouge reçu face au RCOZ. La même sanction a été infligée au gardien Anas Zniti.

Posté le 06/05/2018 à 22h55 Par Ismail El Fassi