Filinfo

Botola

Hasbane quitte le Raja, Aouzal décide des priorités

© Copyright : DR
Kiosque360. Le feuilleton du Raja avec son président a pris fin le 13 avril dernier après une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) qui restera sans doute dans les annales du club.
A
A

Avant de sortir de la salle de conférence d’un des hôtels casablancais, les adhérents du Raja avaient choisi Mohammed Aouzal pour diriger la commission permanente à laquelle ils ont confié la gestion du club jusqu’à la prochaine AG.

Selon le quotidien arabophone Al Akhbar daté du 16 avril, le nouveau patron des verts s’est empressé à rassembler ses troupes pour préparer les prochaines étapes. Le journaliste du quotidien précise même que Mohammed Aouzal s’est retrouvé avec d’autres rajaouis dans la chambre «402» du même hôtel.

Ils devaient décider des priorités sur lesquelles ils vont s’atteler à partir de cette semaine. En tout cas, pour Aouzal, le plus important c’est de tourner la page de l’ancien président du Raja, Said Hasbane, et le considérer comme étant un simple dirigeant ayant pris les rênes du club dans une situation assez délicate. Ensuite, le basculement vers le statut de société anonyme a été confié à Abdellah Ghalam et ses équipes. Ce dernier devrait présenter une proposition dans les prochains jours pour qu’elle soit étudiée par la commission permanente.

«Pour moi, le plus important, à l’heure actuelle, c’est de constituer différentes commissions pour épauler les organes de gestion du club», explique Aouzal, cité par Al Akhbar. Ainsi, le Raja devrait avoir une commission juridique, une autre technique et une troisième pour la communication. Ceci dit, Aouzal a réitéré son souhait de rester loin du club, après la fin de cette période transitoire, et qu’il fallait chercher une personne apte à prendre en charge sa gestion.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja
Botola Raja

Pourquoi Benhalib est-il suspendu par son club?

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal

Botola crise du raja
Botola crise du raja

La présidence du Raja n'attire pas grand monde


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le retrait du Maroc jamais confirmé

L’IRT doit éviter le piège algérien

Un derby à Al Hoceima, un autre à Rabat

Le Raja ira à Doha aux frais de la CAF

Le Maroc surprend l'Afrique

A quoi joue le Maroc en se désistant de la CAN?

Comment gérer l’insouciance de Dembélé

3 conditions pour le futur coach de l'AS FAR

Le HUSA, sans le sou, lance un SOS

3e CAN en Afrique du Sud en 7 ans?