Filinfo

Botola

KAC: après la relégation, la déconfiture

© Copyright : DR
Kiosque360. La relégation du KAC devenant inévitable, plusieurs joueurs ont quitté le club sans autorisation, pendant que les adhérents demandent le départ du président et de l’entraîneur.
A
A

A en croire Al Akhbar du 12 mai, les joueurs Habib Dahmani et Abdelmoula Berrabeh, qui évoluent au sein de l’Athlétic club de Kénitra (KAC) ont disparu dans la nature sans autorisation du club. Le quotidien rapporte que les deux joueurs ont empoché 20.000 DH, une somme qui leur a été remise en guise de loyers des deux appartements mis à leur disposition par le club, avant de quitter la ville pour une destination inconnue.

Et c’est la défaite du KAC contre l’AS FAR (2-1), le 7 mai, qui a précipité son basculement définitif en D2 et la désertion des deux joueurs. De son côté le club a fait appel a un huissier de justice pour constater l’absence des deux joueurs, avant de saisir la FRMF qui doit décider de leur sort, surtout que leur contrat n’arrive à expiration qu’à la fin du mois de juin. Selon Al Akhbar, Habib Dahmani et Abdelmoula Berrabeh, arrivés au club lors du dernier mercato d’hiver, risquent également des sanctions de la commission disciplinaire du KAC.

D’autre part, la relégation du KAC en seconde division a provoqué un véritable séisme au sein du comité du club. En effet, les adhérents ont exigé du président Abdelouadoud Zeâf la tenue d’une AG dans les plus brefs délais, et menacé de le virer du club en raison de sa gestion autoritaire. Les adhérents ont par ailleurs demandé la réduction des droits de l’adhésion de 10.000 DH à 5000 DH, ainsi que le remplacement de l’entraîneur Hassan Ajanoui qui n’a pas réussi à redresser la barre.

Al Akhbar rajoute également que plusieurs membres du comité du club ont demandé des comptes à certains responsables qui ont laissé couler le club, malgré le soutien financier du Conseil de la ville. Pour rappel, le KAC a connu cette saison une grande instabilité technique due à une valse des entraîneurs. La saison avait démarré sous les ordres du Français Jean-Guy Wallem, remplacé par Mustapha El Asri qui a lui-même cédé la place à Youssef Lamrini. Au final, c’est l’actuel coach Hassan Ajanoui qui risque de connaître le même destin, pour laisser place au 5e entraîneur de la saison.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola KAC de Kénitra
Botola KAC de Kénitra

Fronde des sportifs de Kénitra contre Rabbah

Botola KAC de Kénitra
Botola KAC de Kénitra

Vidéo. KAC: les larmes de Berouas qui quitte la pelouse pour la dernière fois

Botola interdictions ultras
Botola interdictions ultras

Kénitra: 17 arrestations parmi les Ultras du KAC


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

2,5 MDH d'avance pour les qualifiés à la CAN

Des athlètes chassés du complexe de Rabat

Perturbations en vue pour la Botola

Paul Pogba sur le départ

Avec un petit budget, Zemamra a tout réussi

WAC-Sundowns décalé?

Les démentis d’Ahmad ahmad

Le Portugal tient son futur Ronaldo

Le nirvana pour la Renaissance de Zemamra

Un derby profitable au Wydad