Filinfo

Botola

KACM: El Bahja tire à boulets rouges sur l’arbitrage

© Copyright : DR
Kiosque360. A peine installé dans le fauteuil d’entraîneur du Kawkab de Marrakech, Ahmed El Bahja, qui a concédé une défaite ce week-end, a critiqué l’arbitrage qui aurait favorisé son adversaire, la Renaissance sportive Berkane de Berkane, le club de Fouzi Lekjaa.
A
A

«Nous avons affronté deux adversaires : la Renaissance sportive  de Berkane (RSB) et l’arbitre». C’est en substance la déclaration de l’entraîneur du KACM, Ahmed El Bahja, rapportée par le quotidien Al Massae du 14 février, suite à la défaite de son équipe contre le club berkani.

Al Bahja a profité de l’occasion pour déclarer à qui de droit que les arbitres sont sous pression quand ils jugent des matchs où est engagée l’équipe de la RSB. Une flèche décochée en direction du président de la FRMF, Fouzi Lekjaâ, qui préside également la RSB.

L’autre cible du coup de gueule d’El Bahja, rappelle Al Massae, est l’attaquant vedette des Marrakchis, Mohamed Lafquih, qui a été écarté de l’effectif en raison d’un manque de discipline et de comportements contraires à l’esprit du KACM.

Pour rappel, le club marrakchi s’est incliné devant le RSB (2-1). Lors de cette rencontre comptant pour la 17e journée de la Botola et qui se déroulait le dimanche au Grand Stade de Marrakech, ce sont les visiteurs qui ont ouvert la marque grâce à Youssef Ettourabi à la 19e minute de jeu. Les poulains d’Ahmed El Bahja vont revenir au score dans la deuxième phase par une réalisation d’Abdelilah Amimi qui a profité d’un passage à vide de la défense adverse pour relancer les siens (59e). Une dizaine de minutes plus tard, Lahcen Akhmis profitera d’une sortie hasardeuse du gardien du KACM pour donner l’avantage à la RSB (70e).

Une défaite qui vient compliquer la situation du KACM qui occupe la 12e place du classement général avec seulement 18 points, tandis que la RSB est à 5 points seulement du leader, le Difaâ d’El Jadida (DHJ). En plus des mauvais résultats, le KACM est en proie à une crise financière qui avait poussé les joueurs à menacer de débrayer à deux jours de la reprise du championnat en raison du non-respect par le club de la promesse de leur verser le salaire du mois de décembre, les primes de matchs, les primes de signatures et les loyers des appartements occupés par les éléments de l’équipe. El Bahja aura du pain sur la planche pour redresser la barre.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola 29e journée
Botola 29e journée

Le KACM quitte provisoirement le bas du classement

Botola crise financière
Botola crise financière

Botola D1: 12 clubs sur 16 en crise financière

Botola Chabab Al Hoceima
Botola Chabab Al Hoceima

Le Chabab Rif d'Al Hoceima menace de quitter la Botola


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Portugal-Maroc, à quitte ou double

Portugal-Maroc: Blatter guest star

Piratage BeIN sport: la Fifa menace Riyad

La Roja toise les Lions de l'Atlas

Alerte au 'séisme' au sein de la FRMF

Dirar et Boutaib titulaires face au Portugal

Le mondial a aussi un pied dans les plats

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie