Formulaire de recherche

Le Wydad recrute des joueurs aux «beaux restes»

Karim Ait Fana

© Copyright : DR

Posté le 14/01/2018 à 23h54 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 15/01/2018 à 00h12)

Kiosque360. Le Champion du Maroc et d’Afrique en titre s’attaque au mercato d’hiver tous chèques dehors. Said Naciri, le tout puissant patron du Wydad, a jeté son dévolu sur des joueurs assez âgés, mais (normalement) expérimentés.

On savait déjà que le départ de Houcine Ammouta, sur la foi des raisons avancées par l’ex-entraîneur du Wydad lui-même, serait dû à une indiscipline caractérisée, voire à la «complotite» qui sourdait dans le vestiaire du Complexe Mohammed V.

Des preuves sont en tout cas en train d’étayer la version du premier entraîneur marocain champion d’Afrique. En effet, et selon le dernier décompte fait par le quotidien Al Massae de ce lundi 15 janvier, et après avoir fait signer coup sur coup le Ghanéen Daniel Adjei, venu librement des rangs du TP Mazembé, puis le Lion de l’Atlas Abdelhamid El Kaoutari, le président du Wydad de Casablanca s’apprête à mettre dans son escarcelle deux autres vieux briscards.

Il s’agit en premier de Karim Aït-Fana, ancien international marocain sous du Belge Eric Gerets, et ancien coéquipier de Younès Belhanda à Montpellier (2005-2015). Longtemps éloigné des compétitions pour blessures répétitives, ce natif de Limoges, attaquant de son poste, aujourd’hui âgé de 29 ans, évoluait récemment à Marseille Consolat, un club amateur de la Canebière.

Un autre ancien international marocain et ancien sociétaire de l’Ajax Amsterdam, Munir El Hamdaoui, serait proposé pour une saison et demie à Naciri. Sauf que du haut de ses 33 ans, Munir est sans club depuis juin dernier et la fin de son contrat avec le club saoudien d’Attaâoune. Naciri hésite encore. A moins qu’il n’attende l’arrivée du futur entraîneur du Wydad qui devient comme une arlésienne: les noms étant là, mais on ne voit toujours rien venir.

Posté le 14/01/2018 à 23h54 Par Mohammed Ould Boah